Françoise Hardy : bientôt la fin, elle dévoile un énorme secret !

Si elle évoque sa propre mort, elle parle aussi de la disparition de son père dans des circonstances mystérieuses.

Françoise Hardy

Après de nombreuses années de lutte contre différents cancers, Françoise Hardy est aujourd’hui très affaiblie par les traitements.

Après de nombreuses années de lutte contre plusieurs cancers, Françoise Hardy est aujourd’hui très affaiblie, voire diminuée. En effet, les conséquences des traitements qu’elle a subis ont malheureusement été si graves qu’elle se trouve aujourd’hui dans un état de fragilité ultime.

françoise hardy santé

Une situation qui lui fait penser à la mort. Un sujet sur lequel elle accepte de s’exprimer, tout comme elle évoque la mort de son père dans des circonstances mystérieuses. Ton Mag revient pour vous sur ce témoignage poignant qui en dit long sur l’état d’esprit actuel de l’artiste.

Françoise Hardy : la mort au cœur de ses préoccupations, la sienne et celle de son père

Depuis longtemps déjà, Françoise Hardy est parfaitement consciente que sa santé n’a aucune chance de s’améliorer. Après avoir perdu l’usage d’une oreille et avoir dû abandonner sa carrière, d’autres symptômes sont apparus, dont une extrême difficulté à s’alimenter. Dans une récente interview accordée au magazine Femme Actuelle, elle a admis que chaque repas est une véritable montagne à gravir : « Je ne peux plus avaler grand-chose, et la préparation des aliments, toujours les mêmes que je peux avaler, me prend plus de 5 heures par jour ».


En effet, le quotidien de Françoise Hardy est loin d’être facile : « Je n’ai plus rien qui fonctionne normalement depuis ces thérapies et mes nuits sont pires que mes jours. Il y a toujours pire que ce dont on souffre soi-même, mais ce n’est pas une consolation ». Visiblement à bout de souffle, l’éternelle compagne de Jacques Dutronc avoue penser à la fin de sa vie. Elle préférerait avoir les cartes en main. En effet, elle aimerait décider elle-même du jour et de l’heure du grand départ. Même si la législation française est loin d’être favorable dans ce genre de situation, Françoise Hardy aimerait néanmoins être maître de son destin jusqu’au bout.

Un choix mûrement réfléchi

A de nombreuses reprises, Françoise Hardy a en effet répété qu’elle souhaitait avoir recours à l’euthanasie : « Mes souffrances physiques ont déjà été si terribles que j’ai peur que la mort me force à souffrir encore plus. De plus, la morphine étant desséchante, elle ne peut être administrée qu’à doses massives pour que je meure, pas à doses plus faibles pour que je souffre moins. J’ai aussi peur de l’immense chagrin que représente la mort comme une forme de séparation avec les personnes que l’on aime le plus au monde. Dans cette interview accordée à Ton Mag, la mère de Thomas Dutronc fait preuve d’une grande détermination.


Néanmoins, Françoise Hardy est bien consciente qu’il lui sera très difficile de trouver de l’aide pour mener à bien son projet : « J’aimerais avoir cette chance, mais vu ma notoriété, personne ne voudra courir le risque d’être radié du registre médical ». En effet, l’artiste craint qu’aucun médecin n’accepte d’administrer le produit en question par peur des conséquences du conseil médical, mais aussi de la loi. Âgée de 77 ans et extrêmement malade, elle n’a d’autre choix que de remettre sa vie, mais aussi sa mort, entre les mains de ceux qui auront finalement le choix d’accéder ou non à sa demande.

Un secret de famille

Si Françoise Hardy est actuellement confrontée à l’éventualité de sa propre disparition, d’autres moments tragiques de sa vie résonnent dans son esprit. En effet, si les joies et les moments de bonheur ont été nombreux dans sa vie, elle a également dû faire face à de nombreuses difficultés et douleurs. Des événements qui lui ont causé une réelle souffrance et dont elle a longuement parlé à un psychologue.


Lors de ses séances avec son thérapeute, elle a découvert qu’elle ne connaissait pas vraiment son père. Selon elle, il avait une vie cachée dans laquelle il avait des relations avec des hommes : » Je ne pense pas que mon père ait eu une relation avant un certain âge, car il a eu plusieurs femmes dans sa vie. Il me semble qu’il a été marié plusieurs fois, au moins deux fois.

Françoise Hardy

En bref, Françoise Hardy n’avait vraiment aucune idée de la manière exacte dont son père vivait. Un mystère qui s’étendrait même aux circonstances de la mort de son père. En effet, sa compagne l’aurait assassiné pour des raisons que la chanteuse ne peut expliquer à ce jour.

Cependant, elle ne semble pas vraiment en vouloir à l’assassin de son père, à qui elle accorde évidemment des circonstances atténuantes : « J’ai des côtés puritains. Cela me choque que, quand on est vieux, on demande de l’aide à des jeunes et qu’on les paie pour leurs services. Cela me fait honte pour les deux personnes.


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !