Les fonctionnaires réclament eux aussi une prime exceptionnelle.

Les fonctionnaires réclament eux aussi une prime exceptionnelle.

Fonctionnaires ! Prime exceptionnelle: La CFDT demande à son tour que les fonctionnaires soient concernés, affaire à suivre …

Le gouvernement a appelé les entreprises du privé à verser aux salariés, rémunérés jusqu’à 3.600 euros, une prime exceptionnelle défiscalisée et désocialisée…

Après l’Unsa et la FSU, c’est au tour de la CFDT de réclamer, ce mercredi, l’attribution d’une prime exceptionnelle pour les fonctionnaires et les agents publics, que le président Emmanuel Macron a appelé les entreprises du privé à verser à leurs salariés.

fonctionnaires

« Cette prime exceptionnelle, défiscalisée et désocialisée, qu’on m’explique pourquoi un fonctionnaire payé à 1.200 ou 1.300 euros n’aurait pas le droit d’en bénéficier », a déclaré Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT (2e syndicat dans la fonction publique), au micro de Radio Classique, ce mercredi.

fonctionnaire

« Il y a un sentiment d’injustice »

« L’Etat ne peut pas, en tant qu’employeur, ne pas faire les choses qu’il préconise dans les entreprises du privé, c’est pas possible », a insisté Laurent Berger, qui réclame « une augmentation du pouvoir d’achat des fonctionnaires, notamment des catégories B et C ». Le versement d’une prime exceptionnelle aux fonctionnaires a déjà été demandé ces derniers jours par l’Unsa (4e) et la FSU (5e). « Il y a un sentiment d’injustice », a estimé lundi à ce propos Bernadette Groison, la numéro un de la FSU.

fonction publique

Dans un courrier adressé samedi au président et rendu public lundi, le secrétaire général de l’Unsa Fonction publique, Luc Farré, lui demande également de « mettre en place une prime exceptionnelle » pour les agents publics. La CGT (1er) et FO (3e) appellent aussi de longue date à une amélioration du pouvoir d’achat pour les fonctionnaires, via l’augmentation de la valeur du point d’indice.

Les organisations de fonctionnaires reçues vendredi à Bercy

Cinq organisations de la fonction publique – CGT, FSU, Solidaires (6e), FA-FP (7e) et CFE-CGC (8e) – ont adressé mercredi au ministre des Comptes publics Gérald Darmanin et à son secrétaire d’Etat Olivier Dussopt un courrier soulignant « l’urgence sociale » à « revaloriser les salaires de tous les agents ».

CFDT

Ces syndicats « prennent acte » d’un rendez-vous fixé vendredi à Bercy. Les organisations de fonctionnaires seront reçues à 9h30 dans le cadre d’une « réunion d’information relative à la mise en œuvre des mesures » annoncées le 10 décembre par Emmanuel Macron​ en réponse à la crise des « gilets jaunes », a confirmé l’entourage d’Olivier Dussopt.

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.