Voici l’histoire d’une femme qui n’en peut plus des flatulences de son mari.

Flatulences : La seule friction nuisant à leur bonheur était l’habitude du mari de péter fort comme une mitraillette, chaque matin à son réveil.

C’est l’histoire d’un couple heureusement marié depuis des années….

Le bruit réveillait sa femme, des larmes lui montaient aux yeux et la senteur l’empêchait carrément de respirer. Chaque matin elle le suppliait d’arrêter d’agir ainsi, car cela la rendait malade

flatulence

Il lui a dit qu’il ne pouvait arrêter et que selon lui, c’était parfaitement naturel. Elle lui a recommandé d’aller voir un médecin. Elle était inquiète et avait peur qu’un jour, il finisse par se vider les entrailles ! Les années ont passé et il continuait ses prouts à répétition.

Un matin, le jour de l’Action de Grâce, comme elle préparait la dinde pour le souper et qu’il dormait profondément au deuxième étage, elle a vu le bol où elle avait déposé les entrailles de la dinde (gésier, foie, rognons), le cou, ainsi que tous les morceaux en trop. Une pensée malicieuse a pénétré son esprit…

mari

Elle a pris le bol et est montée au deuxième où son mari dormait à poings fermés et, écartant tout doucement les couvertures, a tiré sur la bande élastique de son sous-vêtement et vidé le bol contenant les entrailles de la dinde dans son caleçon.

La suite de l’histoire ==>