Une femme vient d’épouser son beau père qui a 40 ans de plus qu’elle.

Cette histoire insolite a ébranlé la famille de Sarah, une femme Américaine de 28 ans résidente au pays de Galles. A lire …

Le couple est maintenant marié et dirige une société de châteaux gonflables. Une histoire hors du commun relayée par nos confrères du journal britannique The Sun.


Cette idylle a valu à cette jeune femme de s’attirer les foudres de sa famille. Sarah a rencontré David, à l’âge de 14 ans, lorsque ce dernier a convolé en justes noces avec sa mère. Sarah est désormais la troisième épouse du sexagénaire. Retour sur une idylle qui défie les lois de l’âge et des liens de sang.

amoureux

Des débuts amicaux
Sarah a rencontré David, son beau-père, alors qu’elle accompagnait sa mère à l’autel. Elle n’était alors qu’une adolescente de 14 ans lorsqu’elle a croisé le regard de celui qui allait devenir son époux. Quatre ans plus tard, Sarah et son ex-beau-père se sont mariés et sont devenus associés. Sarah revient sur des années de relation très complices.


beau père

« David et moi entretenions seulement une relation amicale. Nous nous sentions bien ensemble. Nous parlions et rigolions beaucoup » raconte la jeune femme. Son époux, de 40 ans son aîné, ne semble pas préoccupé par leur différence d’âge. Il ajoute : « Nos personnalités sont compatibles. Nous nous entendons très bien. Nous sommes fusionnels » Seulement, cette relation n’a pas été cautionnée par la famille de la jeune femme.

couple

Le couple insiste sur le fait qu’ils se sont mis en couple seulement après que David ait divorcé de la mère de Sarah. Cela n’a pas empêché la famille de la jeune femme de couper tout contact avec cette dernière. « Ma famille m’a complètement reniée. Ils n’ont pas accepté la situation » L’épouse de David a donc été accompagnée par son chien lors du mariage qui a déchaîné les passions. « Lors du grand jour, j’étais vraiment très nerveux jusqu’à ce que je voie Sarah accompagnée du chien.


Combien de personnes ont ce type de demoiselle d’honneur ? » s’esclaffe le sexagénaire. Sarah en garde un souvenir merveilleux. « C’est le mariage dont j’ai rêvé depuis toute petite. J’avais l’époux idéal donc cette journée était parfaite. Seulement, j’aurais souhaité qu’il y’ait plus d’invités » raconte la mère des deux enfants.

épouser

Second mariage
David a épousé la mère de Sarah après la mort de sa première femme, décédée à l’âge de 30 ans. Il raconte : « Je suis resté célibataire pendant longtemps puis j’ai commencé à me sentir très triste et seul. C’est alors que j’ai été présenté à la mère de Sarah, ma seconde épouse. » Aujourd’hui, le couple songe à célébrer son dixième anniversaire de mariage.

Noces d’étain
Dix ans après le mariage controversé, les époux semblent résolus à renouveler leurs vœux. Ils espèrent que cet événement connaîtra plus de succès qu’il y’a une décennie de cela. « Nous avons beaucoup plus d’amis donc nous pouvons célébrer une nouvelle fois notre mariage » explique Sarah.

mariage

Différence d’âge : une fatalité ?
Selon les études menées par l’université de Boulder au Colorado, la différence d’âge pourrait impacter sérieusement la relation si elle dépasse un certain nombre d’années. Cependant, celle-ci n’est pas forcément une fatalité et peut parfois constituer une richesse au sein du couple.

femme

Si cet obstacle est contrebalancé par des projets de vie clairement établis, de la confiance et du respect mutuel, cette relation peut survivre aux préjugés qui continuent à persister à ce sujet.