Evelyne Dhéliat face à la mort ! une épreuve difficile dévoilée.

Une terrible épreuve sur laquelle elle revient aujourd’hui. En avril 2017, Evelyne Dhéliat fait face au décès de son mari Philippe Maraninchi après cinquante ans d’amour indéfectible. La responsable du service météo de TF1 et présentatrice des bulletins s’est peu confiée sur ce drame.

Evelyne Dhéliat

La figure emblématique de la météo TF1 a perdu son mari il y a quelques années. Evelyne Dhéliat a dû dire adieu à celui qui l’a accompagnée pendant des décennies.

Quand vous êtes confronté à l’épreuve, vous n’avez pas d’autre choix que de l’affronter. Vous êtes obligé d’aller de l’avant nous dit Evelyne Dhéliat. Et c’est vrai que j’ai des ressources en moi, mais je ne réalise pas vraiment que c’est une force, a-t-elle expliqué dans le numéro du 23 septembre 2021.

Evelyne Dhéliat météo

En plus de la force qu’elle a puisée en elle, Evelyne Dhéliat était bien entourée. Sa famille et ses amis ont joué un rôle majeur dans sa reconstruction. Elle explique : J’ai beaucoup d’amis, de vrais amis de longue date, ou récents, jeunes et moins jeunes dont je suis très proche, et qui sont à mes côtés. Moins d’un mois après le décès de Philippe Maraninchi, Evelyne Dhéliat était de retour à l’antenne. C’était le 1er mai dernier.

En janvier 2020, près de trois ans après le décès de son mari, Evelyne Dhéliat avait déjà évoqué la manière dont elle avait fait face au deuil. Il faut être fort, encore plus que d’habitude. Cela fait partie de la vie. Encore une fois, ce type d’épreuve me renforce. Même s’il est inévitable de se mettre un peu de côté, on avance, on ne lâche pas. J’ai vécu une très belle vie de couple, a-t-elle confié à Gala.

L’amour entre Evelyne Dhéliat et Philippe Maraninchi était puissant. C’était son roi, son pilier, plus âgé qu’elle de dix ans. Avec lui, elle a eu sa fille [Olivia, 48 ans NDLR] à 21 ans. Ils étaient mariés et inséparables. Il répondait toujours présent dans tous les moments difficiles, avait confié un ami du présentateur météo de TF1 à Paris Match.

Si Evelyne Dhéliat est connue des Français comme celle qui présente la météo depuis de nombreuses années, elle a dû quitter TF1 en 2012. Victime d’un cancer, elle s’est battue contre la maladie.

Cela fait maintenant 53 ans qu’Evelyne Dhéliat présente la météo, et plus de vingt ans qu’elle est la directrice du service météo de TF1. C’est une responsabilité supplémentaire que j’exerce avec la même passion et le même sérieux. Et le plaisir de diriger une équipe.

Et si l’animatrice de 73 ans a une vie professionnelle bien remplie, elle a dû faire face à de nombreuses épreuves difficiles. En effet, en 2017, son mari Philippe Maraninchi, avec qui elle a partagé près de cinquante ans de vie commune, est décédé. Mais heureusement, elle a pu compter sur le soutien de ses proches, sans qui cette période aurait été bien plus compliquée. J’ai beaucoup d’amis, de vrais amis de longue date, ou récents, jeunes et moins jeunes dont je suis très proche, et qui sont à mes côtés, a-t-elle confié à Sophie Davant.

Evelyne Dhéliat

Mais cinq ans avant la perte de son mari, Evelyne Dhéliat a dû faire face à une lourde épreuve : le cancer. Quelques mois après son absence des écrans de TF1, la chaîne avait expliqué que c’était le résultat d’une opération, comme cela arrive à des milliers de femmes. Et l’ancienne présentatrice pouvait compter sur le soutien de ses fidèles téléspectateurs.

Continuer à travailler si possible.

Je ne me sentais pas exemplaire, ni un modèle à suivre. Mais j’ai compris grâce aux nombreuses lettres reçues, que ma parole, mon attitude, le fait d’être là, à l’antenne, pouvait aider certaines personnes Je suis émue rien qu’en en parlant, confie-t-elle avant de donner un message de soutien. Elle se confie avant de donner un premier conseil aux patients : C’est de ne pas s’isoler, de ne pas broyer du noir, et de continuer à travailler si possible.

Une période difficile qu’Evelyne Dhéliat a décidé d’affronter seule, sans aide médicale. Je n’ai jamais vu un psychiatre de ma vie, je n’ai jamais pris de somnifère. Je suis quelqu’un d’assez fort je pense, comme ma mère…. Nous avons tous des batailles à mener dans la vie, et honnêtement, je pense que chaque épreuve à laquelle j’ai été confrontée m’a rendue plus forte, explique la présentatrice météo. Les tempêtes ne lui font pas peur.