Paul découvre finalement sa sixième Étoile mystérieuse (Vidéo).

Paul est parvenu à décrocher sa sixième Étoile mystérieuse dans le jeu de TF1, ce mercredi 9 octobre 2019, la vidéo récapitulative.

L’Étoile mystérieuse n’est définitivement pas l’épreuve qui réussit le plus à Paul. Le jeune candidat des 12 Coups de midi, depuis son arrivée dans le jeu de TF1, peine à deviner quelle vedette se cache derrière les différents indices proposés par la production.


“Ils sont tirés par les cheveux”, nous expliquait cet étudiant en histoire au début de l’été. A chaque reprise, il lui a fallu, jusqu’à présent, attendre que l’image apparaisse pleinement pour qu’il puisse remporter les différentes vitrines qui se sont offertes à lui.

Étoile mystérieuse


Pour ne rien arranger, sur les deux dernières Étoiles mystérieuses, Paul aura dû s’y prendre à plusieurs reprises pour donner la bonne réponse. Heureusement, ce mercredi 9 octobre 2019, il est enfin parvenu à identifier la comédienne Cécile de France (pour retrouver l’explication des différents indices, cliquez ici) !

Douze coups de midi

Il remporte ainsi une nouvelle vitrine dont le montant s’élève à 31 034 €. Ce faisant, sa cagnotte totale culmine à 691 522 €. Paul sera de retour demain, jeudi 10 octobre, pour une 153e participation.

12 coups de midi


Exclu. Les premières confidences de Paul des 12 Coups de midi : “Il y a quelques années, j’étais dépressif… Je vais mieux depuis trois ans”

Touchant et drôle, Paul, ce jeune candidat des 12 Coups de midi atteint d’Asperger, fait consensus. Le jeune homme de 20 ans se confie en exclusivité …

Christian Quesada

Dans cette interview exclusive, Paul, décontracté et enthousiaste, revient sur sa vie et certains moments difficiles. Sans aucun tabou. “Je n’avais jamais osé faire des choses incroyables, nous explique-t-il en évoquant sa participation aux 12 Coups de midi. Je suis quelqu’un de discret, je déteste me montrer.

Paul

Je me cultive jour et nuit, je ne sors pas. Je n’apprécie pas ça. Mais quand on me sollicite, je réponds. Avec ma famille, ça a été compliqué il y a quelques années parce que j’étais dépressif. Je vais mieux, depuis trois-quatre ans.”

12 coups de midi

L’étudiant revient également sur la cadence des tournages. “Cinq émissions par jour, c’est le maximum que je peux endurer. Déjà, à la quatrième, je commence à fatiguer…” Et Jean-Luc Reichmann de nous confirmer dans le même temps que les équipes prennent “plus de temps entre les émissions” et d’ajouter “Je veux que chacun ait sa chance.

Paul

Comme pour d’autres candidats, j’essaie d’être au plus proche de lui.” Mais qu’importe la fatigue, Paul savoure son aventure. “Il y a des fois où j’ai du mal à m’endormir tellement je suis pressé de revenir. Mais si je suis là, c’est parce que je suis bien disposé psychologiquement à jouer et à subir la pression du plateau.