Eric Dupond-Moretti : Encore un échec cuisant pour le ministre…

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti reste mis en examen, la commission d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR) ayant rejeté la demande de nullité que le garde des Sceaux avait déposée.

Eric Dupond-Moretti

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti reste mis en examen pour « prise illégale d’intérêts », a appris BFMTV de source judiciaire.

Le ministre de la Justice avait déposé une requête en nullité le 20 septembre dernier, mais la commission d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR) l’a rejetée le mercredi 3 novembre 2021. La défense du magistrat doit déposer prochainement un pourvoi en cassation.

Eric Dupond-Moretti est soupçonné d’avoir profité de sa position de ministre de la Justice pour intervenir dans des affaires dans lesquelles il était auparavant avocat.

Il avait alors soulevé en juillet « l’irrecevabilité des plaintes à l’origine de la saisine de la CJR » et « la partialité du procureur général près la Cour de cassation », François Molins, selon la même source.

Le compagnon de la chanteuse canadienne Isabelle Boulay a été mis en examen le 16 juillet par la Cour de justice de la République, une première pour un ministre en exercice.

Dans cette situation complexe, le Premier ministre Jean Castex a exprimé sa « confiance » dans un communiqué, rappelant que « les actes à l’origine de cette procédure » s’inscrivent « dans le cadre normal des prérogatives ministérielles du garde des Sceaux ».

Le président de la République Emmanuel Macron avait également appuyé ces propos en exprimant sa confiance à l’avocat en raison de la « présomption d’innocence ».

Ministre de la Justice depuis plus d’un an, Eric Dupond-Moretti n’a pas la tâche facile. Venu défendre le travail de son ministère pour LCI, le célèbre avocat a eu du mal à cacher son émotion lorsqu’il a été interrogé sur sa mère, qu’il admire tant.

L’actualité est chargée pour le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti en ce début de semaine. Pour répondre au malaise des magistrats et aux critiques sur la lenteur de la justice, le président de la République Emmanuel Macron a lancé lundi 18 octobre 2021 à Poitiers les « États généraux de la justice », chargés de proposer des réformes pour « mettre à plat » le système.

C’est dans ce contexte que l’avocat et homme politique de 60 ans a reçu le journaliste de LCI Darius Rochebin dans ses prestigieux bureaux de la place Vendôme à Paris. Mais c’est un autre visage de l’homme que nous avons pu découvrir, lorsqu’il a parlé de sa mère.

Darius Rochebin a présenté brièvement sa famille à son invité. Son père, ouvrier, est décédé lorsqu’il avait quatre ans et Eric Dupond-Moretti a été élevé par sa mère, Elena, d’origine italienne et femme de ménage : « Vous avez parlé d’elle quand vous êtes arrivé ici il y a quinze mois, est-elle venue dans ce bureau ? ».

Son invité acquiesce, mais lorsqu’on lui demande ce qu’elle lui a dit, après un long silence, le célèbre avocat pénaliste répond avec pudeur : « Elle m’a dit des choses à l’oreille, je ne vais pas vous les répéter ». Il admet toutefois qu’elle était très fière lorsqu’elle a vu où son fils unique travaillait : « Oui, c’est aussi quelque chose d’important dans sa carrière. Elle regardait le plafond. Elle était évidemment étonnée d’être ici.

Ce n’est pas notre place ici. Les gens, lorsqu’ils sont venus ici pour la visite du patrimoine, m’ont dit : « Monsieur le ministre, votre bureau est magnifique ». Je leur ai répondu : « C’est d’abord le vôtre ». Parce que c’est un bail précaire. J’aime cette idée.

Eric Dupond-Moretti n’a pas été très disert sur sa famille lors d’une interview destinée à parler de politique et de justice, mais il s’est ouvert en septembre dans les pages du magazine Gala.

Il a parlé de sa « magnifique » mère, dont il est très proche, et a raconté une anecdote : « Si j’ai le malheur de lui téléphoner plus tard, elle me le reproche. Mais ce n’est pas une mère envahissante, elle est très discrète. Ce dernier est très proche de sa compagne, la chanteuse Isabelle Boulay, avec qui il s’est récemment marié : « Ils s’entendent très bien ».