Enora Malagré dézingue Miss France 2021, elle se lâche.

Près de 8,6 millions de téléspectateurs ont suivi le concours Miss France 2021 et l’élection d’Amandine Petit, Enora Malagré la dézingue.

Le vote d’Amandine Petit, Miss Normandie, au Puy-du-Fou, samedi 19 décembre. Des chiffres jamais atteints depuis l’élection de Rachel Legrain-Trapani, en 2006. Pour comparaison, la compétition a atteint 6,8 millions de téléspectateurs lorsque Clémence Botino a été sacrée en 2019. Enora Malagré ne se trouvait pas devant sa télévision pour suivre l’élection, qui fêtait le 100e anniversaire des concours de beauté. Non, l’ancien chroniqueur de Cyril Hanouna ne supporte plus la cérémonie. Sur son compte Instagram, elle a lancé une diatribe dénonçant un programme qu’elle considère misogyne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Enora Malagré (@enoramalagre)


Cette petite louloute parle de ses études et du BIM ! Plan sur ses cuisses ! »

Ce concours misogyne distille dans la tête de nos petites filles, depuis cent ans, l’idée que les femmes sont valorisées par leur physique. La femme en tant que vase. Celle qui doit bien se comporter, écrivait Enora Malagré sur Instagram, dans son récit. Elle rajoute : J’ai encore entendu hier des hommes dire dans la rue : Elle est dégoûtante, la Bretagne.

En revanche, la Bourgogne est bonne. Pendant combien de temps encore cette compétition archaïque, idiote ou sexiste durera-t-elle ! Est ce que vous trouvez cela divertissant ? Se divertir en regardant défiler des femmes et les juger comme des vaches au salon de l’agriculture … Je n’en peux plus ! Et pour soutenir ses propos, Enora Malagré a regardé les portraits des candidates.


devant le portrait d’Aurélie Roux, Miss Alsace, elle s’est rebellée : Non, mais regardez, la petite fille parle de ses études et du BIM ! Attention à ses cuisses ! Nous vous ” vendons ” ainsi la jeune femme ! Je zappe immédiatement et je vais vomir ! Enora Malagré, remontée, conclue : Quelle honte pour ce concours ! »

Enora Malagré vous dévoile enfin le visage d’Hugo, son jeune compagnon.


Et en juillet dernier, Enora Malagré a officiellement rejoint le club du quadra. Un pas difficile pour l’ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste, qui donnait un bilan assez mitigé de ses quarante ans de vie. Quarante ans, pas de bébé, des petites rides sous les yeux maintenant, un petit corps un peu meurtri par les épreuves, mais solide… et on sourit parce que des amies en or et des envies plein la tête, on ne laisse rien tomber, un pas après l’autre… Pas facile tous cela … Malade, pas d’enfants … au contraire, je suis vivante, j’ai une chance, dit-t-elle tragiquement sur son Instagram.

Depuis quelques années, elle nous dévoile qu’elle souffre d’endométriose, une maladie qui affecte la fertilité. Mais après des heures sombres, l’ancien acolyte de Cyril Hanouna a enfin trouvé le sourire. Comme elle vient de l’annoncer sur ses réseaux sociaux, son grand retour sur les planches est définitif. On lui a même remis l’affiche de la pièce, dont elle conserve pour l’instant le secret. Une excellente nouvelle à fêter avec Hugo, conservateur au Palais de Tokyo, partenaire de la pièce durant quelques mois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Enora Malagré (@enoramalagre)


De son côté, Enora Malagré fait danser son amoureux avec beaucoup de joie.

Pour cette occasion, les deux tourtereaux avaient dansé ensemble devant leur caméra. Enora Malagré avait mis son plus beau masque de carnaval. Parce qu’on t’aime, on a envie de te faire sourire, parce que le lundi est toujours un peu gris… A vous la force ! A tous ! (Nous avons un peu craqué, je l’admets), ironise-t-elle dans la légende.

Cependant, ce qui attire particulièrement le regard de ses abonnés, est que c’est la première fois que son compagnon, plus jeune qu’elle, est exposé sur Instagram. Elle avait certes déjà publié un égoïsme avec lui en octobre dernier, Mais l’heureux élu était alors dissimulé par son masque contre le Covid-19.

Enora Malagré Miss France 2021

Une démonstration publique qui ne fait pas partie des habitudes de la jeune femme Enora Malagré, qui était assez réticente par rapport à l’idée d’exposer sa moitié dans les médias. Un homme doux, solide et attentif, pour reprendre les termes qu’elle avait employés dans les colonnes du magazine Elle, avec lequel elle entend fonder une famille. Voilà tout ce que nous lui souhaitons !