Elizabeth II au plus mal et fragilisé, ces révélations troublantes sur sa santé.

La reine Elizabeth II semble très faible depuis qu’elle est tombée malade en février. Et c’est normal, car elle a 95 ans. Les Britanniques sont donc très inquiets.

D’autant plus que la reine Elizabeth II qu’elle n’a pas assisté à la célébration annuelle du Commonwealth Day, le 14 mars 2022. Certains journalistes spécialisés dans la famille royale pensent qu’elle va même cesser d’exercer ses fonctions.

Elisabeth II : son état de santé inquiète

Depuis le début de la crise sanitaire, la reine Elisabeth II préfère s’isoler dans son château de Windsor. En effet, afin de protéger sa santé, il était plus prudent pour elle de se tenir à l’écart des foules de la capitale londonienne.

la reine elizabeth ii

Ainsi, elle a également abandonné Buckingham, son cher palais dans lequel elle a vécu pendant des décennies et qu’elle n’a jamais vraiment quitté. Cependant, depuis l’arrivée de Covid-19, tout est différent. En outre, les équipes ont également profité du départ de la reine Elizabeth II pour entamer de grands travaux de rénovation dans le palais.

Ceux-ci n’étant pas près d’être achevés, elle a décidé de rester loin de Londres, au plus près de la nature.

En effet, elle profite des parcs environnants où elle peut promener ses chiens adorés. C’est un endroit très calme et reposant pour Elizabeth II. Elle aime particulièrement le château de Windsor et pourrait bien s’y installer définitivement.

Elizabeth II a été victime du virus

Pour rappel, la reine Elizabeth II a attrapé le virus Covid-19 en février. A son âge, cela peut avoir des conséquences graves, voire mortelles. Heureusement, elle n’a eu que les symptômes d’un simple rhume et semble s’être remise rapidement.

Sa longévité inspire le respect, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais elle était tout de même affaiblie par la maladie. Depuis cet événement, les Anglais n’ont jamais été aussi inquiets pour leur reine bien-aimée Elizabeth II.

Une absence très critiquée

Bien qu’elle se soit remise assez rapidement du virus, la reine Elizabeth II a tout de même annulé sa participation à la fête annuelle du Commonwealth le 14 mars. De nombreuses personnes ont regretté l’absence de Sa Majesté à cet événement.

Selon Joe Little, rédacteur en chef de Majesty Magazine, Elizabeth II va ralentir ses activités. Va-t-elle prendre sa retraite ? Apparemment, elle ne récupérera pas totalement ses responsabilités.

Le Palais va clairement regarder ce qui est prévu et s’engager à en faire le moins possible parce que le problème est manifestement la mobilité, a-t-il expliqué, notant que la pandémie l’a ralentie à bien des égards. En effet, pour se protéger du virus, elle s’était réfugiée dans son château de Windsor.

Les prévisions sont pessimistes

Le partisan de la monarchie anglaise a également fait savoir qu’il n’était pas très rassuré quant au devenir de la reine Elisabeth II. En effet, selon le journaliste spécialisé, elle ne retrouvera jamais le même rythme qu’avant la pandémie en raison de son âge et de sa fragilité.

A près de 96 ans, la reine Elisabeth II commence progressivement à déléguer ses responsabilités. En effet, c’est son fils le prince Charles qui reprendra les engagements de sa mère, puisqu’il est le premier en ligne de succession.

elizabeth ii

Contrairement au roi George VI [le père de la reine Elizabeth II], qui est décédé plus tôt que prévu et sans grande préparation, cette transition est bien planifiée et orchestrée, explique Joe Little en conclusion. Nous ne pouvons qu’espérer qu’elle se remette rapidement sur pied et qu’elle retrouve le peuple britannique.