Doomscrolling : peut vous donner des problèmes de santé !

Vous aussi, vous avez comme habitude de vous jeter sur votre téléphone dès le réveil pour checker vos notifications et vos réseaux sociaux, eh bien ça s'appelle du Doomscrolling !

Vous aussi, vous avez l’habitude de vous jeter sur votre téléphone dès que tu te réveilles, cela s’appelle du Doomscrolling !

Eh bien, cette habitude a un nom , le Doomscrolling et elle peut avoir un effet très négatif sur la santé. C’est ce que nous verrons tout de suite dans cet article. Ne t’inquiète pas, la rédaction de Ton Mag, vous dira tout sur le sujet. Prêts ?

Le mot doomscrolling vient de la contraction de deux termes anglais. Le premier, doom, qui signifie mort ou tragédie.

how follow events without doomscrolling

Et le second est le défilement, qui fait référence au visionnage compulsif de contenu sur notre téléphone mobile, voila l’origine du Doomscrolling.

Qu’est-ce que le Doomscrolling ?

Fondamentalement, le Doomscrolling, c’est l’acte de faire défiler compulsivement, ou de faire défiler, des informations et des nouvelles négatives sur les réseaux sociaux et autres applications liées à l’actualité.

Mais pourquoi faisons-nous du Doomscrolling ? Eh bien, selon les spécialistes, il s’agit d’un comportement de sécurité.

En fait, nous avons tendance à penser que lorsque nous sommes pleinement informés d’une situation, nous nous sentons plus en sécurité.

C’est comme lorsque vous recherchez sur des sites de santé la raison pour laquelle vous avez mal à tel ou tel endroit. Nous tapons donc nos symptômes dans la barre de recherche Google.

Nous essayons d’être rassurés sur notre état de santé. Mais en fait, au lieu d’être meilleur, il nous stresse d’autant plus. C’est pourquoi, doomscrolling, peut avoir des effets néfastes à propos de notre santé mentale.

Interviewée par nos confrères de Cosmopolitan, une infirmière spécialisée en santé mentale, explique que cette consommation illimitée,

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kool Kanya (@kool_kanya)

peut avoir des conséquences sur notre santé. Et le doomscrolling, en particulier, peut provoquer des troubles du sommeil. Il faut dire qu’un fait divers anxiogène que l’on consulte au lit altère forcément la qualité de la nuit.

Se réveiller la nuit

C’est ainsi que nous risquons de souffrir d’insomnie ou que nous serons plus enclins à nous réveiller la nuit. Mais pas seulement. En faisant cela, vous risquez également d’être anxieux et seul.

A force de regarder son téléphone, il est fort possible d’oublier son environnement et se replier sur soi-même et donc faire du Doomscrolling.

Et plus nous lisons d’informations sérieuses, plus nous nous projetons et développons l’idée que cela pourrait nous arriver : Lorsque vous entendez ou lisez des nouvelles négatives, votre corps les traite comme une menace et se met en mode combat ou fuite.

Cela signifie que votre corps est inondé de cortisol, l’hormone du stress, qui vous prépare à combattre la menace perçue, ce qui vous rend plus susceptible de ressentir des sautes d’humeur ou de vous sentir irrité, stressé ou déprimé.

Pour lutter contre le doomscrolling, il n’y a pas de remède miracle. Mais nous pouvons essayer de voir pour l’éviter autant que possible.

Tout d’abord, nous pouvons nous imposer une limite de temps. Et nous déterminons les moments de la journée que nous y consacrerons.

S’ennuyer dans les transports

Le mieux est de ne pas le faire avant de se coucher, par exemple. On peut aussi trouver des occupations pour ne pas alimenter les tentations, cela évitera le Doomscrolling.

Doomscrolling

Si on s’ennuie dans les transports, on télécharge un bon roman sur une liseuse par exemple. Idem pour le lit, un bon livre fera l’affaire pour lutter contre le Doomscrolling.