Didier Raoult : Une proposition de poste très haut placé qu’il refuse !

Il était l’invité exceptionnel de Touche pas à mon poste, ce jeudi 5 mai. Didier Raoult a pu répondre à de nombreuses questions !

Didier Raoult dernier a d’ailleurs tenu à le faire réagir sur la nomination du futur ministre de la Santé: Nous attendrons ensemble le nouveau ministre de la Santé, nous verrons bien.

didier raoult ihu

Vous m’avez dit quelque chose plus tôt auriez-vous besoin d’un politicien ou d’un médecin ? Lui demande donc le présentateur de TPMP.

Didier Raoult a donné son refus

Ce à quoi Didier Raoult donnera une réponse assez étonnante, ce qui fera rire les chroniqueurs: Je pense que si nous devons appeler des gens de la société civile et non des politiciens, nous avons besoin de stars.

Mais les étoiles ne viendront pas. Nous ne sommes plus à l’époque de De Gaulle, nous pourrions opter pour Malraux. C’est fini, il commence par évoquer.

Selon lui, nommer un ministre de la Santé doit être mûrement réfléchi: Alors la société civile, si c’est pour prendre des gens qui n’ont pas très bien réussi dans leur métier, c’est la pire chose que l’on puisse faire, déclare-t-il avant de poursuivre:

Finalement, ils sont jaloux de nous, ils nous détestent, ils ont été pris pour des moins que rien alors qu’ils étaient sur les mêmes sites que nous et du coup ils sont au-dessus.

C’est donc une mauvaise idée !

Bien que les politiciens ne soient pas en rivalité avec nous, ils sont en rivalité avec d’autres politiciens.

Ainsi, devant ce long discours pour nommer une personnalité forte au poste de ministre de la Santé, Didier Raoult fait réagir Raymond qui lui demande ainsi : Si M. Macron vous propose d’être ministre de la Santé ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Didier Raoult (@didierraoultofficiel)

Didier Raoult répond alors: Certainement pas. Mais le chroniqueur ne veut pas le lâcher : Tous ceux qui ont dit définitivement non sont passés par là.

Mais que Raymond se rassure, ce n’est pas la première fois qu’un gouvernement pense à lui pour ce poste : Alors là tu sais, la première fois qu’on m’en a parlé, tu n’étais pas grand, lui dit-il avec un léger sourire.

Je pense au professeur Raoult quand il dit certainement pas, c’est certainement pas, conclut Cyril Hanouna.

De nouveau dans la tourmente.

Ce mercredi 27 avril, les autorités sanitaires françaises ont dénoncé des manquements graves dans le cadre des essais cliniques organisés à l’IHU de Marseille, dirigés par Didier Raoult.

Ils ont également annoncé aller en justice et exiger que l’organisation soit remise en ordre.

Les règles éthiques n’ont pas été systématiquement respectées, ne permettant pas d’assurer la protection des personnes à un niveau suffisant, a résumé dans un communiqué l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), au terme d’une enquête menée fin 2021 à l’IHU de Marseille après les révélations de Médiapart et de l’Express, déclare Didier Raoult !

Bon nombre de ces perquisitions illégales ont été menées avant la pandémie de Covid-19. Les essais incriminés concernent donc d’autres pathologies.

Selon l’ANSM

Ils ont été embauchés sans avoir obtenu l’avis obligatoire d’un comité indépendant ou, parfois, le consentement de tous les patients examinés.

C’est par exemple le cas des prélèvements rectaux effectués au début des années 2010 sur des enfants souffrant de gastro-entérite. Pour plusieurs d’entre eux, ces échantillons avaient été prélevés sans le consentement des parents.

L’ANSM a donc annoncé deux types d’actions. L’une sera réalisée par ses propres soins, et consistera à faire interrompre irrégulièrement les essais commencés et à imposer des actions correctives et préventives pour remettre la recherche en ordre à l’IHU.

Didier Raoult

Dans le même temps, l’ANSM annonce saisir la justice, ce qu’elle avait déjà fait à l’automne dernier lors de la publication de l’enquête de Mediapart.