Diam’s : Elle se confie sur sa tentative de suicide à seulement 14 ans

Ce dimanche 26 juin, l’ancienne star du rap français Diam’s s’est livrée dans une longue interview pour Sept à huit.

Le 1er juillet, Diam’s projettera son propre documentaire Salam. Pour l’occasion, la jeune femme s’est donnée dans une interview exclusive dans Sept à Huit sur TF1.

Diam’s a notamment parlé de sa tentative de suicide à l’âge de 14 ans. Ne vous inquiétez pas, la rédaction de Ton Mag, vous dira tout sur le sujet. Prêts ?

Depuis 2010, Diam’s est très rare dans les médias. Mais alors que son film sera bientôt disponible sur la plateforme de streaming Raw, l’ex-rappeuse a accordé une interview à Seven to Eight. Dans cette interview, Mélanie n’a pas hésité à parler de son passé.

diam-s 2021

La jeune femme a notamment évoqué sa tentative de suicide alors qu’elle n’avait que 14 ans : Je me posais déjà des questions très jeune, je m’interrogeais sur les injustices, la méchanceté des uns, l’ingratitude des autres, dit Diam’s.

L’absence du père de Diam’s

À cette époque, Diam’s souffrait beaucoup de l’absence de son père. Et malheureusement, ce n’était pas son seul problème dans la vie.

Heureusement, grâce à l’écriture, Diam’s a pu faire face : Quand j’avais 14 ans et que je me suis réveillée de ma tentative de suicide, j’ai écrit un texte que je publierai des années et des années plus tard, et en effet à ce moment-là je me rends compte que ça fait du bien d’écrire.

C’est comme un petit refuge. Je prends un papier et un stylo et ça me fait du bien .

Malgré ce petit refuge par l’écriture, Diam’s peine à trouver un sens à sa vie. La chanson, la popularité, ne changeait rien à son problème : Je me rends compte, malheureusement, que ce que je pensais être le sens de ma vie, écrire des textes, remplir des salles, être aimé, ça n’a pas rempli mon cœur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mélanie Diam’s (@melaniediams)

Cela n’a pas non plus résolu mes problèmes. Très vite star, Mélanie va se rendre compte que son bonheur est ailleurs. Devenue célèbre, elle se consacre notamment à sa vie de famille.

Mère de trois enfants, Diam’s est désormais heureuse dans sa vie. Et c’est grâce à la religion : Quand je me suis convertie, j’étais une femme célibataire. Quand on parle d’une femme musulmane, on ne parle pas seulement du voile. Et puis, je ne suis pas qu’un voile. Je suis une femme.

Un bouleversement dans sa vie ?

Cette prise de conscience et cette recherche spirituelle ont bouleversé sa vie : Être croyante, c’est prendre conscience de la valeur de cette vie, poursuit-elle. Je ne suis pas sur cette terre pour rien. J’ai beaucoup de grandes choses à accomplir. J’ai beaucoup de belles choses à faire, confie Diam’s.

Mais Diam’s prétendait aussi prospérer dans la maternité. D’ailleurs, elle aime sa vie avec ses enfants: N’importe quelle maman vous dira que ça remplit une journée. Aujourd’hui, cette famille est un peu comme un rêve, même si je sais que nous pouvons nous construire sans.

Diam-s

C’est une nouvelle vie qu’elle n’échangerait pour rien au monde contre celle qu’elle connaissait autrefois, lorsqu’elle enchaînait les concerts. D’ailleurs, le rap est loin derrière Diam’s.