Les Gilets jaunes demande la destitution d’Emmanuel Macron chez Hanouna.

destitution

Les Gilets jaunes n’ont pas hésité à demander la destitution en direct d’Emmanuel Macron de l’Elysée, invités de Cyril Hanouna dans TPMP.

Des représentants des «gilets jaunes» ont accepté l’invitation de l’émission Touche pas à mon poste, présenté par Cyril Hanouna, sur C8.

Selon ce présentateur, cette invitation serait un signe de soutien pour la manifestation.

Adel, Maxime, Idir et Jean-Claude ont clairement manifesté leur mécontentement, en direct. Ils ont également profité pour donner des explications quant aux raisons de leur colère.

Durant l’échange sur le plateau, les gilets jaunes n’ont pas manqué d’avancer une perspective d’avenir, comme le départ immédiat du chef d’Etat actuel.

« Il y a deux boîtes: il y a une boîte dans la France où il y a les riches et une boîte dans la France où il y a l’humain

L’humain dans la politique d’aujourd’hui, il a complètement disparu.»

Cyril Hanouna s’est proposé de devenir le porte-parole du mouvement à la télévision, afin de faire avancer les choses.

DES PROPOS QUI CHOQUENT

Les propos avancés par ces représentants des gilets jaunes n’ont pas manqué de choquer certains des chroniqueurs qui étaient présents.

Valérie Bénaïm est la première vexée et n’hésite pas à défendre l’homme politique. Selon elle, ce n’est pas chose facile que de décider du départ d’un chef d’Etat.

«Ce n’est pas la rue qui commande.»


Cyril Hanouna tente de raisonner ces invités, car selon lui, leurs propos risquent d’accorder moins de crédit au mouvement.

«Vous ne pouvez pas dire ça. Je vous aime beaucoup, mais là, je vous donne un conseil, c’est un truc qui va décrédibiliser le mouvement.»

Rappelons que ce mouvement des gilets jaunes a pour but de contrer la hausse du prix des carburants. Depuis le début des manifestations, le 17 novembre dernier, Emmanuel Macron n’a encore fait aucun commentaire.

emmanuel macron

«Cela peut paraître bizarre pour certains ce qu’on souhaite… On demande la destitution d’Emmanuel Macron. Qu’il traverse la rue de l’Elysée pour se trouver un nouveau job.»

En effet, il est actuellement en voyage en Belgique. En outre, alors qu’il était interrogé sur le sujet, il a tout simplement évité la question en disant qu’il parlerait en temps et à un moment propice.