Dernière minute : Gérard Depardieu arrêté par la police.

L’énième positif du “camarade” Gérard Depardieu ! Après avoir été arrêtés à un poste de contrôle pour conduite en état d’ivresse.

Les supérieurs de la police ont décidé de fermer les yeux sur Gérard Depardieu …

Gérard Depardieu convient parfaitement au rôle d’un ivrogne. Il peut jouer un beodo lors de la commémoration de la Première Guerre mondiale au centre culturel Flagey à Bruxelles, un passager ivre pissant dans l’allée d’un avion en partance pour Dublin, ou une septuagénaire méprisante donnant un coup de tête à un paparazzi à Florence.

Gérard Depardieu : Mais sans aucun doute, son rôle principal à 71 ans est celui d’un automobiliste ivre, pour lequel il a déjà remporté de nombreux prix, dont 4 000 euros et le retrait de son permis de conduire suite à un accident en novembre 2018.

Aujourd’hui, l’acteur russe nationalisé français a réussi à ajouter à son palmarès un autre incident impliquant son inséparable scooter, les rues de Paris et on ne sait pas combien de ces 14 bouteilles il a déjà dit être capable de boire en une seule journée.

Selon le journal français Le Point, le week-end dernier, un motocycliste descendait l’avenue du Maine dans la capitale française sans aucune considération pour le code de la route, sautant les feux rouges et changeant de voie à volonté. Lorsque les policiers lui ont demandé de souffler dans l’éthylomètre, sa surprise a été grande lorsqu’ils ont découvert qu’il s’agissait de Gérard Depardieu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🍺🙏 « À vaincre sans barils, on triomphe sans boire ! » Carlos, Johnny et Gégé au top du bon vivre !🍷☀️

Une publication partagée par Captain Sauciflard (@captainsauciflard) le

Les tests d’alcoolémie se sont révélés positifs au-dessus de la limite maximale de 0,25 gramme d’alcool par litre d’air, mais en dessous du seuil légal qui autorise la conduite. Interrogé, l’acteur Gérard Depardieu a avoué avoir bu au moins deux bières avant de mettre son casque.

Les officiers ont alors décidé d’informer leurs supérieurs et le commissaire à la sécurité et à l’intervention de Paris était présent sur les lieux. Il ordonne aux agents de police de suspendre le rapport et l’amende éventuelle.

L’acteur Gérard Depardieu peut alors quitter le site, bien sûr sans son vélo, mais accompagné de quelques amis qui l’ont raccompagné chez lui. Les dernières phrases de sa performance de ce jour-là resteront également dans les annales du cinéma : il a expliqué aux agents qu’il ne voulait plus être français, qu’il préférait Vladimir Poutine…

Gérard Depardieu joue le rôle de Jules Rimet, créateur de la Coupe du monde

L’acteur français Gérard Depardieu, qui a pris la nationalité russe en janvier dernier, est de retour dans la capitale française pour réaliser un film sur l’histoire de la Coupe du monde.

Dans cette superproduction 18 millions de dollars, réalisée par Frédéric Auburtin et dont le titre n’a pas encore été révélé, Depardieu joue le rôle de Jules Rimet, créateur de la Coupe du monde et fondateur du légendaire club français Red Star en 1987.

Gérard Depardieu

C’est la première fois que je reviens pour tourner un film en France. J’ai rejeté tous les films français parce que les gens ne pouvaient pas comprendre. Je suis russe et résident belge. Je vis en Russie, où j’ai passé trois mois et demi. J’ai des entreprises dans les pays où je vis parce que c’est plus avantageux, dit Gérard Depardieu.

Depardieu, 64 ans, est devenu citoyen russe en janvier dernier après une controverse en France avec le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, suite à sa décision de quitter la France et de se rendre en Belgique pour des raisons fiscales.