Dernière minute (flash) : Christian Quesada a disparu.

Dernière minute Christian Quesada : Impossible donc de revivre l’ascension de l’homme qui se trouve aujourd’hui derrière les barreaux.

Introuvable ! Si certains petits curieux cherchaient à revoir les passages de Christian Quesada dans Les Douze Coups de Midi, jeu télévisé animé quotidiennement par Jean-Luc Reichmann… ils vont être déçus !

christian quesada

En effet, comme l’a révélé un documentaire diffusé sur C8, ce jeudi 9 mai, la chaîne a pris la décision de rayer Christian Quesada de ses archives après le scandale.

avocate

Vous ne pourrez plus retrouver les images de l’ancien champion des “Douze Coups de Midi” Christian Quesada sur TF1… la chaîne a décidé de les retirer !

Christian Quesada

Impossible donc de revivre l’ascension de l’homme qui se trouve aujourd’hui derrière les barreaux, notamment pour détention d’images “pédopor_nographiques”, “toutes les images ayant été mises sous embargo”.

C’est évidemment pour les “victimes” et le public, de manière générale, un énorme soulagement.

affaire Christian-Quesada

L’animateur des Douze Coups de Midi, lui, avait assuré qu’il n’avait rien vu venir et ne savait absolument rien de la face cachée de Christian Quesada.

jeunes filles

“Aujourd’hui, il y a beaucoup de gens qui parlent, je me demande qui sont ces gens et pourquoi ils n’ont pas parlé avant ? Pourquoi toutes ces personnes qui parlent aujourd’hui ne m’ont pas prévenu moi Jean-Luc ou n’ont pas appelé TF1, n’ont pas appelé la production Endemol?

christian quesada l'affaire

L’affaire : Pourquoi ces personnes arrivent trois ans après ?”, déplorait Jean-Luc Reichmann, il y a quelques jours, sur le plateau de C à vous.

Christian Quesada connaît désormais sa sentence. Pour les faits qui lui sont reprochés, à savoir corruption de mineurs, détention et diffusion d’images pédopornographiques, il a été condamné, mercredi 8 avril 2020 à trois ans de prison ferme et cinq ans de suivi socio-judiciaire.

En pleine période de crise sanitaire engendrée par le coronavirus, son procès, qui a eu lieu à Bourg-en-Bresse (Ain), ne s’est pas déroulé dans des conditions habituelles. En effet, il a été jugé par visioconférence, à huis clos avec seulement trois juges, un procureur et un greffier.

Alors que l’avocat de l’ancien grand champion des 12 coups de midi a jeté l’éponge seulement quelques heures avant son procès, il n’était pas assisté par un magistrat, comme le rappelle BFMTV. Des conditions qui respectent les lois mises en place par l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, mais qui interpellent tout de même des avocats pénalistes.