Delphine Jubillar : ses messages effrayant révélés.

delphine jubillar

Alors que Cédric Jubillar est accusé du meurtre de Delphine Jubillar, de nouveaux éléments apparaissent.

L’infirmière de 33 ans était en contact par messages avec le compagnon de son amant. Ils sont en train de filtrer dans la presse.

Delphine Jubillar a disparu dans la nuit du 15 décembre 2020 sans laisser la moindre trace. L’enquête semble piétiner et les informations se font rares dans les médias. Du coup, les Français se sont intéressés de plus près à cette affaire. En effet, il était incompréhensible qu’une infirmière de 33 ans et mère de deux enfants puisse disparaître du jour au lendemain. Les soupçons se portent rapidement sur Cédric, le mari de Delphine Jubillar. Mais les preuves étaient trop minces pour l’inculper.

delphine jubillar

Aujourd’hui encore, bien qu’il ait été placé en détention provisoire et accusé du meurtre de sa femme, il clame son innocence. Et ses avocats estiment que les preuves sont insuffisantes pour le condamner. Mais le procureur général ne voit pas les choses de cette façon. Selon lui, les propos du mari de Delphine Jubillar comportent des incohérences et cela pourrait laisser penser qu’il en sait plus qu’il ne veut bien le dire.

Dans les colonnes de La Dépêche du Midi, de nouveaux éléments de l’enquête sont mis en lumière. Des messages échangés entre Delphine Jubillar et le compagnon de son amant. En fait, cela voudrait dire que Cédric n’était pas le seul à être au courant de l’adultère de sa femme. Le contenu de ces messages est pour le moins troublant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6info (@m6info)


Il est difficile de dire en quoi cela peut aider l’enquête. Si cela peut aider le mari de Delphine Jubillar à soutenir sa défense ou non, par exemple. Mais les personnes qui sont passionnées par cette affaire et qui espèrent comprendre ce qui est arrivé à l’infirmière de 33 ans voudront connaître tous les détails.

Delphine Jubillar avait décidé de quitter son mari

Le couple de Cédric et Delphine Jubillar était en pleine mutation, peut-on lire au début de l’enquête sur sa disparition. Par la suite, la presse a été plus claire et il a été question d’une procédure de divorce à l’amiable qui serait engagée prochainement. Apparemment, c’est depuis août 2020 que Cédric et Delphine Jubillar discutaient d’une séparation. Pour l’infirmière de 33 ans, il était clair que le mariage devait prendre fin.

Mais pour son mari, il se serait mis en tête de tout faire pour la reconquérir. Plus tard, les enquêteurs apprennent que Delphine Jubillar avait un amant. Le mari de la jeune femme avoue connaître l’existence de cette histoire car il a ouvert les courriers bancaires de sa femme disparue et a remarqué qu’elle se rendait souvent au même endroit pour passer la nuit ou le week-end.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sept à Huit (@septahuit_off)


Mais pour les enquêteurs, Cédric savait déjà qu’elle avait quelqu’un. Ils tentent même de lui faire avouer le meurtre de sa femme car ils imaginent que le mari de Delphine Jubillar a appris cette relation extraconjugale le 15 décembre 2020, le soir de la violente dispute du couple. Des voisins ont déclaré à la police avoir entendu les cris d’une femme ce soir-là.

Mais Cédric nie ces accusations. Selon lui, il n’y a pas eu de dispute, et il ne savait pas non plus qu’elle avait un amant. Cependant, les messages sur le téléphone de Cédric prouvent qu’il savait. « J’ai brûlé Delphine », écrit-il à l’un de ses correspondants le 16 décembre au matin. Et des captures d’écran du profil Instagram de son amant se trouvaient également sur son téléphone.

Des échanges inattendus

Les téléphones portables sont en effet des éléments clés pour les enquêteurs. Même ce qui a été effacé peut être retrouvé grâce aux experts. Ainsi, La Dépêche du Midi lève le voile sur d’autres messages troublants. Mais cette fois, ils proviennent du téléphone portable de Delphine Jubillar. Elle aurait envoyé un emoji en forme de cœur à son amoureux à Montauban. Un message que le compagnon de ce dernier a intercepté avant de se confronter à l’amant de Delphine Jubillar.

disparition delphine jubillar tarn

Assommée parce qu’elle apprenait, elle a décidé de contacter la maîtresse de son compagnon. Elle a écrit : « Tu prendras ma place quand elle sera libre, pour l’instant ce n’est pas le cas » à Delphine Jubillar, quelques heures avant sa disparition.

La Dépêche du Midi indique également que « les échanges ont été brefs mais courtois » entre les deux femmes. En effet, Delphine Jubillar lui aurait répondu : « Vous garderez toujours une place entre nous » afin de tenter de la calmer.

Choquée, la compagne de l’amant de l’infirmière aurait répondu qu’il valait mieux qu’elle ne contacte pas son compagnon pendant les fêtes de fin d’année. Car pendant la nuit, Delphine Jubillar a complètement disparu. Les enquêteurs ont vérifié les alibis de l’amant de Delphine et de son compagnon et ils sont hors de cause. Le mystère reste épais autour de cette affaire.


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !