Delphine Jubillar enterrée dans une ferme selon son mari Cédric ! Les révélations !

Séverine, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar, a été libérée de sa garde à vue après plus de 24 heures au commissariat de Gaillac.

La veille, la mère de deux enfants a été interpellée à son domicile de Lescure-d’Albigeois, dans le Tarn, et placée en garde à vue pour complicité de recel de cadavre. Les raisons ? Séverine aurait pu savoir où était caché le corps de Delphine Jubillar, disparue il y a un an, ou pire, elle aurait pu voir le corps de ses propres yeux.

Cédric Jubillar

Finalement, cela n’a pas été le cas. La quadragénaire a donné ce qu’elle savait de l’affaire, en toute bonne foi, avant de rentrer chez elle. Mais, comme l’ont révélé nos confrères le 17 décembre, elle se souvient encore d’une étrange discussion avec Cédric Jubillar peu après la disparition de sa femme.

Cédric Jubillar

Je veux me convaincre qu’il est innocent.
Ce n’est pas la première fois que Séverine est entendue par les gendarmes de la section de recherches de Toulouse, en charge de l’enquête Jubillar. Le 16 juin dernier, lors de la mise en examen de Cédric Jubillar pour homicide conjugal, la compagne du suspect numéro un a également été convoquée.

affaire jubillar

Elle confie avoir découvert un homme peut-être bipolaire et parfois violent. Six mois plus tard, elle ajoute lors de sa deuxième audition : « Je lui ai demandé directement : ‘Qu’est-ce que vous en avez fait ?’ Et il m’a répondu : ‘Je l’ai enterré dans la ferme qui a brûlé' », a expliqué Séverine aux gendarmes. Une réponse qui fait froid dans le dos.

Cédric Jubillar a-t-il joué la carte de l’humour et de la détente en avouant ? Séverine n’en est pas sûre : « Il le dit en riant, donc je pense qu’il n’est pas sérieux. En fait, je n’arrive pas vraiment à le comprendre. Je veux me convaincre qu’il est innocent mais j’ai encore des doutes, aurait-elle confié lors de cet entretien avec la police.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Scène de crime TV (@scene_de_crime.tv)


Et la ferme en question ? Elle a été examinée par les gendarmes dès l’ouverture de l’enquête, selon Le Parisien. Le 15 avril, la ferme a pris feu. Plusieurs témoins ont été interrogés, mais aucun d’entre eux n’a fourni d’informations décisives sur le lieu de l’incendie. Pour l’instant, Cédric Jubillar est toujours présumé innocent.

Delphine Jubillar

Cas de Delphine Jubillar : les enquêteurs étudient la possibilité d’une tombe ouverte.
Une année complète s’est écoulée depuis la disparition de Delphine Jubillar dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Depuis, les enquêteurs mettent tout en œuvre pour retrouver l’infirmière de 33 ans dont on est sans nouvelles depuis.

Delphine Jubillar

Le rôle de son mari, Cédric, accusé de son meurtre et détenu à la prison de Seysses, de son nouveau compagnon et de l’amant de Delphine sont étudiés. Lors des recherches, l’équipe cynophile (liée à la gendarmerie) s’intéresse désormais au caveau ouvert, comme l’ont révélé nos confrères du quotidien Le Parisien.


Lors de la perquisition du 21 janvier, l’équipe cynophile a inspecté le cimetière et a été attirée par un caveau ouvert, visiblement en construction, précise l’article. Un lieu facilement accessible en voiture et non loin du domicile des Jubillar. Aucune trace de la présence de Delphine Jubillar n’a été détectée lors des recherches, malgré l’assistance d’un berger malinois lors de l’inspection. Le lieu, facilement accessible en voiture et non loin du domicile des Jubillar, se trouve dans une zone boisée près de l’église Saint-Dalmaze de Cagnac.

Jubillar

Au cours du mois de janvier à mai 2021, quatre missions ont été organisées par les différentes unités. Par ailleurs, le fils de Delphine Jubillar avait fait une étrange déclaration aux enquêteurs, comme l’a révélé le journal Le Point en novembre 2021.

Jubillar

En effet, le garçon leur a expliqué dans la nuit du mercredi 16 décembre 2020 qu’une dispute avait éclaté entre ses deux parents. Je me suis réveillé, papa m’a encore dit de rester au lit. Puis je me suis réveillé une deuxième fois et il n’y avait ni papa ni maman.

Il n’y avait que maman, et grand-mère m’a dit que maman s’était perdue dans la forêt », aurait-il tonné. Le mystère entourant cette disparition n’est toujours pas résolu. Cedric Jubillar reste présumé innocent jusqu’à preuve du contraire par les autorités compétentes.