Décès d’Emiliano Sala : l’organisateur du vol condamné !

La justice a enfin tranché. Près de trois ans après le crash d’un petit avion au-dessus de la Manche, une première condamnation est tombée ce vendredi.

Emiliano Sala

Le 21 janvier 2019, l’attaquant argentin du FC Nantes, Emiliano Sala, 28 ans, décollait de Nantes pour se rendre à Cardiff, au Pays de Galles, où le footballeur devait signer son contrat dans son nouveau club.

Mais le pilote qui devait piloter l’avion, David Henderson, avait confié les commandes à un autre homme, David Ibbotson, qui est également mort dans le crash.

Mais il a été rapidement établi qu’Ibbotson n’avait pas la licence adéquate pour piloter l’avion, et qu’il n’avait pas non plus les compétences nécessaires pour le piloter de nuit dans une tempête.

18 mois de prison

Tous les regards se tournent vers David Henderson, surtout après le témoignage accablant de la propriétaire de l’avion, Fay Keely, lors du procès du 20 octobre : alors qu’il était en vacances à Paris avec sa femme, le pilote s’était arrangé pour confier le vol à quelqu’un d’autre malgré le manque de compétences adéquates.

Quelques jours plus tard, le 28 octobre, David Henderson a été reconnu coupable d’imprudence ou de négligence susceptible d’avoir mis en danger le pilote et le joueur par un jury populaire du Pays de Galles.

Le pilote encourait une peine de cinq ans de prison, plus deux ans pour avoir tenté de faire sortir un passager du Royaume-Uni sans autorisation.

Le vendredi 12 octobre, le verdict est finalement tombé : David Henderson a été condamné à 18 mois de prison.

« Maintenant que cette affaire a été conclue au tribunal, M. Henderson souhaite présenter officiellement ses condoléances aux familles d’Emiliano Sala et de David Ibbotson », a déclaré l’avocat du pilote après l’audience.

Au final, la sentence est relativement légère, car plusieurs charges n’ont pas été retenues par le tribunal.

Le procès du pilote David Henderson a débuté le 18 octobre à la Cour d’appel de Cardiff, au Pays de Galles. Il était censé être responsable du vol qui a transporté le footballeur Emiliano Sala de Nantes à son nouveau club de Cardiff.

Cependant, Henderson n’était pas aux commandes de l’appareil et avait confié la mission à une connaissance, David Ibbotson, qui est mort dans le crash aux côtés du footballeur.

Un rapport final publié en mars 2020 a indiqué que le pilote avait perdu le contrôle de l’appareil lors d’une manœuvre effectuée à une vitesse trop élevée, « probablement » pour éviter le mauvais temps pendant le vol.

Par conséquent, la question de la responsabilité est immédiatement tombée sur les épaules de la personne qui aurait dû piloter l’avion : David Henderson. Lors des audiences du procès, le propriétaire de l’avion, Fay Keely, a apporté des preuves essentielles de la machination de David Henderson.

Verdict de culpabilité

Lors des audiences du 20 octobre, Fay Keely, la propriétaire de l’avion transportant Emiliano Sala, a confirmé les soupçons de négligence et d’imprudence de David Henderson. David Henderson, qui se trouvait à Paris pour le week-end au moment de l’incident, s’était arrangé pour que David Ibbotson le remplace dans le transport de Sala.

Ibbotson n’était pas titulaire d’une licence de pilote professionnel, sa qualification pour ce type d’appareil était expirée et il n’était pas compétent pour voler de nuit. Les commandes de l’avion n’auraient jamais dû être entre les mains de ce pilote inexpérimenté.

Le jeudi 28 octobre, David Henderson a été reconnu coupable par un jury populaire après sept heures de délibération. Sa sentence devrait être prononcée le 12 novembre.