Décès : Anthony, 24 ans, vacciné avec AstraZeneca victime d’une thrombose…

À Nantes, le corps d’un étudiant de 24 ans a été retrouvé sans vie à son domicile. Il y a dix jours, il avait reçu une dose de vaccin d’AstraZeneca.

La question est de savoir si sa mort est liée à ce vaccin.

astrazeneca bourse

Le jeudi 18 mars 2021, le corps du jeune Anthony Rio a été retrouvé dans son appartement. Les pompiers ont fait cette découverte après avoir été alertés par les proches du défunt. Découvrez son portrait.

LA DÉCOUVERTE MACABRE

Une fois alertés, les pompiers se sont immédiatement rendus dans l’appartement d’Anthony à Nantes. Ils ont dû s’introduire dans l’appartement, car il était fermé de l’intérieur. C’est alors qu’ils ont découvert son corps sans vie.


En arrivant sur les lieux, les policiers ont pris connaissance d’un document indiquant qu’Anthony avait été vacciné contre le coronavirus en recevant une dose de vaccin AstraZeneca le 8 mars 2021, soit 10 jours avant sa mort. Les deux événements pourraient-ils être liés ?

UNE ENQUÊTE A ÉTÉ OUVERTE

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de la ville de Nantes. L’objectif est de déterminer les causes exactes du décès. Une source interne a révélé que le corps présentait ʺune hémorragie interne provoquée par une thromboseʺ.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AstraZeneca (@astrazeneca)


Des analyses complémentaires ainsi qu’une autopsie du corps sont en cours. Elles permettront d’en savoir plus et, surtout, de savoir s’il existe un lien entre ce décès et le vaccin d’AstraZeneca.

SON PORTRAIT

Anthony Rio était étudiant en 6e année de médecine et interne au CHU de Nantes. Son frère aîné le décrivait comme un jeune homme en bonne santé, sportif, sans antécédents médicaux et faisant particulièrement attention à son alimentation.

En outre, il avait des douleurs à l’estomac la veille de sa mort et devait consulter un médecin le 25 mars 2021. Son frère a également révélé que les médecins ont dit qu’Anthony avait 1,7L de sang dans l’estomac et qu’il serait mort dans son sommeil.

Les résultats des tests permettront d’en savoir plus sur cette affaire.

astrazeneca

Covid-19 : la France va récupérer au moins deux millions de doses du vaccin AstraZeneca sur un stock de 29 millions récemment découvert en Italie

Les doses ont été découvertes lors d’une inspection sur un site du groupe pharmaceutique suédo-britannique.

La France va récupérer “au moins deux millions de doses” de vaccins AstraZeneca sur un stock de 29 millions de doses récemment découvert en Italie, a annoncé le secrétaire d’État aux Affaires européennes, Clément Beaune, au “20 heures” de France 2, dimanche 28 mars. “Au moins la moitié” de ces doses “seront destinées au marché européen”, a-t-il précisé.

Les inspecteurs envoyés par le gouvernement italien ont trouvé ces doses dans l’usine d’Anagni, au sud-est de Rome. Cette découverte a soulevé de nombreuses questions, car le laboratoire a déclaré à plusieurs reprises qu’il ne pouvait pas répondre à la commande européenne et qu’il ne livrerait qu’un tiers des 90 millions de doses promises au premier trimestre.

Bruxelles y voit un manque de transparence de la part du groupe anglo-suédois, seul laboratoire à ne pas honorer ses engagements. La Commission européenne a décidé mercredi matin de renforcer son système de contrôle des exportations pour éviter que les vaccins pré-réservés ne soient vendus au plus offrant.

AstraZeneca est un groupe pharmaceutique suédo-britannique, né de la fusion en avril 1999 du suédois Astra et du britannique Zeneca et dirigé par le français Pascal Soriot depuis 2012.