Laura Smet abasourdie par l’héritage de Johnny, la déception totale.

La déception est sur tous les visages du clan familiale Hallyday concernant l’héritage du boss. Laura Smet, écartée au profit de Laeticia.

Elle pensait vraiment que son père allait lui léguer quelques biens après sa mort, comme on l’apprend dans le livre Ils se sont tant aimés, écrit par la journaliste Léna Lutaud et publié aux éditions Albin Michel.

Moins de deux mois après la mort de Johnny Hallyday, le 12 février 2018, un communiqué informait le public de la décision de Laura Smet, soutenue par son frère David Hallyday : la fille du taulier allait contester devant la justice le testament laissé par son père. Selon ses dernières volontés, le rockeur a laissé son patrimoine à sa dernière épouse, Laeticia Hallyday, et rien à ses deux aînés, estimant leur avoir déjà fait d’importantes donations par le passé. Le conflit qui oppose les deux clans perdure : la prochaine audience du procès aura lieu le 30 novembre prochain au TGI de Nanterre.

l’héritage de Johnny

Si Laura Smet a pris une telle décision, c’est parce que les dispositions prises par Johnny Hallyday l’ont abasourdie. L’actrice et réalisatrice de Thomas, son premier court-métrage, pensait en effet que son père allait lui laisser quelques biens, quitte à le faire dans le dos de son épouse, selon des informations du livre Ils se sont tant aimés, écrit par la journaliste Léna Lutaud et publié aux éditions Albin Michel.

« Laura Smet est persuadée que, comme souvent avec elle, son père a fait les choses en cachette de Laeticia et lui a légué quelque chose sans le dire à son épouse. Dans l’ombre, les avocats de Laura sont à l’oeuvre. Ils n’ont pas encore les six testaments. Ils partent de zéro », peut-on lire, selon un extrait publié dans le journal Le Figaro.

Laura Smet

Dans les années 2000, Johnny Hallyday a en effet aidé sa fille aînée à acheter deux appartements parisiens dans le VIe arrondissement, dissimulant à son épouse le prix réel du bien pour éviter tout conflit. “Lorsque Johnny décide d’acheter un appartement à Laura, par exemple, c’est Laeticia qui aurait fixé le prix à ne pas dépasser. L’appartement en vaut le double. Johnny fait en sorte qu’elle ne soit pas au courant”, expliquait Paris Matchdans ses colonnes, une anecdote confirmée par le livre Laeticia, la vraie histoire, de Laurence Pieau et François Vignolle, publié le 12 octobre dernier. Le taulier versait tous les mois 5 000 euros à sa fille pour qu’elle rembourse le prêt immobilier. C’est cette connivence secrète que Laura Smet avait espéré conserver avec son papa.

Laura Smet et Raphaël bientôt mariés ? La fille de Johnny Hallyday prête à sauter le pas …

la suite ===>