Emmanuel Macron a craqué, il décide de faire une pause.

Macron à craqué ! la faute à la crise des “Gilets Jaunes”. Mais le président de la République a été aperçu sur les pistes ce vendredi 15 mars.

Emmanuel Macron dévale les pistes depuis sa tendre enfance. En véritable amateur de glisse, le président attend avec impatience que les températures baissent pour pouvoir s’adonner à son sport favori. Mais cette année, son petit plaisir aurait bien pu être compromis :

Emmanuel Macron

en pleine crise des Gilets Jaunes,un chef de l’État juché sur des skis, est-ce réellement une bonne idée ? Emmanuel Macron semblait donc avoir décidé de s’en passer le temps d’apaiser les tensions. Il n’en est rien : ce vendredi 15 mars, le mari de Brigitte se trouvait à La Mongie, dans les Hautes-Pyrénées, selon nos confrères de La Dépêche du Midi.

baisse

Une nouvelle qui pourrait bien lui valoir quelques remarques acerbes. Car le temps où Giscard d’Estaing pouvait prendre du bon temps à Courchevel et dévaler quelques pistes en toute liberté est bel est bien terminé.

limitation de vitesse

À l’heure des Gilets Jaunes et des réseaux sociaux, ce petit séjour dans les monts enneigés pourrait bien coûter cher au président de la République

macron

Cette petite parenthèse pyrénéenne à son retour du Kenya a fait beaucoup de bien à Emmanuel Macron, qui a retrouvé à La Mongie sa femme ainsi que des amis d’enfance. L’homme politique est un habitué des lieux : sa grand-mère a longtemps vécu dans la région, dans la petite ville de Bagnères-de-Bigorre.

star de cinéma

« Je vais passer deux trois jours ici pour me ressourcer, retrouver des paysages et des visages amis,a-t-il confié à nos confrères présents sur place.

cliché

Il faut savoir d’où on vient. Je suis content de voir les Pyrénées comme ça, radieuses ». Une bouffée d’air frais que le président a décidé de s’accorder jusqu’à dimanche.