La cour des comptes en stress face aux mesures pour les “gilets jaunes”.

Cour des comptes : Le déficit français devrait finalement s’établir à 3,2 % du PIB cette année, repassant pour la première fois depuis 2016.

Panique à la Cour des comptes. En plein débat national sur les dépenses et la fiscalité, l’institution a appelé ce mercredi l’exécutif à redoubler d’efforts pour assainir les finances publiques, « fragilisées » par les mesures annoncées face au mouvement des « gilets jaunes ».

débat national

La mise en garde de Didier Migaud, président de la Cour des comptes, est claire. « Les efforts de redressement engagés par la France ces dernières années semblent désormais s’essouffler. » « La France, du fait du caractère incomplet de l’assainissement de ses finances publiques, ne dispose que de peu de marges budgétaires pour faire face à un retournement conjoncturel ou à une situation de crise », a-t-il ajouté, dans un discours à l’allure d’avertissement au gouvernement.

déficit français

Un scénario « préoccupant »

En ligne de mire, notamment : les baisses d’impôts et les dépenses nouvelles décidées mi-décembre face aux revendications des « gilets jaunes », à l’origine d’une dégradation des perspectives de dette et de déficit public. Dans son projet de loi de finances initial, le gouvernement avait prévu un déficit à 2,8 % du PIB en 2019, en hausse par rapport au chiffre attendu en 2018.

mouvement

La suite ===>