Kilian, le conducteur soupçonné d’avoir renversé deux enfants dimanche 9 juin vient d’être interpellé.

conducteur

conducteur

Sa cavale aura duré 9 jours. Kilian, le conducteur soupçonné d’avoir renversé deux enfants dimanche 9 juin, a été interpellé ce mardi matin dans un hôtel près de Lorient, nous rapporte la procureure de la République Laureline Peyreffite, confirmant une information du Parisien et de BFMTV.

sans permis

Interpellé à 11H00, le suspect n’a pas opposé de résistance et doit être présenté à un juge d’instruction dans le cadre du mandat d’arrêt émis par ce dernier, précise la magistrate à l’AFP.

suspect

«C’est le personnel de l’établissement qui l’a reconnu et prévenu le commissariat de Lorient», nous indique une source policière. «Il va désormais falloir vérifier s’il a bénéficié de complicités et s’il était dans cet hôtel depuis le début ou non», ajoute la même source.

permis de conduire

Appels à témoin, mise sous surveillance de l’entourage, vérification d’adresses… Les enquêteurs avaient déployé de nombreux moyens pour retrouver cet homme de 20 ans, soupçonné d’avoir tué un enfant de 10 ans et blessé grièvement son cousin de 7 ans.

Déjà connu pour des faits de conduite sans permis et des affaires de stupéfiants, ils le soupçonnaient d’avoir bénéficié d’appuis dans le milieu de la petite délinquance pour se faire héberger et échapper aux autorités.

Enfants fauchés

L’interpellation a eu lieu dans un hôtel de Lanester, commune limitrophe de Lorient et de Caudan. C’est précisément dans cette dernière petite ville que la passagère, Gaëlle, s’était rendue d’elle-même pour signaler sa présence aux autorités mercredi dernier.

permis

Elle a depuis été mise en examen pour non-assistance à personne en danger sur mineur de moins de 15 ans. La jeune femme de 21 ans, qui encourt sept ans de prison, a été écrouée pour éviter tout contact avec son complice présumé.

conducteur

Le drame s’était produite à Lorient après un refus d’obtempérer alors que le véhicule était suivi à distance par la gendarmerie. Le véhicule, qui circulait à vive allure sur la voie réservée aux bus, avait percuté dans un premier temps une autre voiture en sortie de rond-point, sans faire de blessé, avant de faucher sur un trottoir les deux enfants, deux cousins d’origine turque.