Le “comportement déviant” de Christian Quesada avec des mineurs avait déjà été dénoncé.

comportement

Comportement ! L’ancien candidat des 12 Coups de midi est déjà impliqué dans trois autres affaires, ce qui explique son incarcération si rapide.

L’affaire Christian Quesada prend de l’ampleur. Les révélations s’enchaînent. Ce mercredi 27 mars, Christian Quesada a été mis en examen pour détention et diffusion d’images “pédopornographiques”.

Christian Quesada

Des faits pour lesquels il a été placé en détention provisoire puisqu’après une perquisition dans sa demeure, dans l’Ain, la police a mis la main sur plusieurs milliers d’images et de vidéos à caractère “pédopornographique” dans ses ordinateurs.

affaire Christian-Quesada

S’il a reconnu les faits, l’ancien candidat des 12 Coups de midia été rattrapé par la justice après avoir été accusé de “corruption” de mineur en 2017.

« Il lui demandait de se dévêtir, de lui envoyer des photos “dén_udées” et lui a fait des propositions ouvertement sx_uelles », a confié Christophe Rode, le procureur de la République de Bourg-en-Bresse à RTL.

Mais selon des informations du Parisien, si l’ex-Maître de midi est actuellement derrière les barreaux, c’est qu’il a déjà un très lourd passé.

tweets

Le quotidien explique en effet que la décision de la détention provisoire « reste relativement rare dans ce genre d’affaire », sauf que le juge des libertés et de la détention a été alerté par le fait que Christian Quesada « avait déjà été fait état de comportements déviants envers des mineurs ». Des informations révélées au Parisien par un proche du dossier.

Christian Quesada écroué

« Des faits de “corruption de mineur”, de “détention d’images “pédopornographique” et “d’exhibition” sont évoqués par une source proche du dossier. Selon cette même source, les faits ont eu lieu en 2001, 2003 et 2009 », a expliqué le journal. Un risque de « réitération » que ne pouvait pas prendre le juge.

récidiviste

Impliqué dans « trois affaires concernant des mineurs », Christian Quesada va devoir désormais répondre de ses actes. Comme l’a initialement rapporté RTL, une information judiciaire a été ouverte « pour approfondir les investigations, analyser les disques durs des ordinateurs et tenter de savoir si cette vedette des jeux télévisés fait partie d’un réseau de partage de fichiers sur internet. »