Coluche : 34 ans après, la “terrifiante” révélation dévoilée.

Le 19 juin 1986, Coluche perdait la vie dans un terrible accident de moto, à Opio, dans les Alpes-Maritimes (06). Les détails …

Mort de Coluche ! Geneviève Delpech, la toute dernière partenaire de Michel Delpech, dit l’avoir prédit.

mort de coluche

Anne Roumanoff dans “The Good of Europe 1” le lundi 15 juin : “J’étais dans la foule et j’ai dit à Michel : “Mon Dieu, il va changer de moto et se tuer”.

Alors Michel est allé voir Coluche, qui est venu me voir. Il a dit : “Eh bien, bébé, je vais faire de la moto et me tuer !”

mort coluche

“Et je lui ai dit que c’était du sérieux. Mais il ne m’a pas écouté”, a continué le médium qui a fait face à cette même situation à de nombreuses reprises.

“Cela m’est arrivé souvent : je préviens les gens d’un accident, l’accident arrive parce qu’ils ne veulent pas m’écouter”.

fils de coluche

Geneviève Delpech vient de publier “Les Enquêtes d’une médium quand la police a recours à l’invisible”, un livre dans lequel elle raconte comment son “don” peut parfois aider les policiers dans leurs enquêtes.

“Je ne sais pas si c’est un cadeau extraordinaire. Pour l’instant, c’est extraordinaire. Un jour, cela sera sûrement clarifié”, a-t-il expliqué.

Michel Colucci, sa femme Véronique, leurs problèmes, leurs passions…

“Je donne rendez-vous à ceux qui n’ont plus rien, sans idéologie, sans discours ni bêtises”.

C’est par ces mots prononcés par Coluche que les Restos du coeur, créés en 1985, se sont fait connaître en plein jour.

Depuis lors, son image continue de régner sur les murs de cette association caritative, qui a été reprise par son épouse Véronique Colucci.

Trente-cinq ans plus tard, la troupe des Enfoirés continue de promouvoir les Restos dans son spectacle annuel.

En 2020, Le Pari(s) des Enfoirés sera diffusé sur TF1 le 6 mars 2020 et rendra une nouvelle fois hommage à Michel Colucci, mais aussi à son travail en faveur des plus démunis.

Il meurt dans un accident de moto en juin 1986, un an seulement après la création des Restos, Coluche, le roi incontournable de l’humour français, s’impose comme un comédien et une figure de la vie publique.

Encore aujourd’hui, l’héritage qu’il a laissé dans la société et le monde du divertissement reste bien ancré.

En 1975, Coluche épouse Véronique Kantor. Ce dernier a rencontré le comédien quelques années auparavant, en 1969.

En 2016, elle a raconté à Europa 1 la manière dont elle a rencontré son futur mari.

“Quand j’ai vu Michel atterrir au Café de la gare, c’était incroyable. C’était tout à la fois, la timidité, la force, le rire, il m’a séduit au premier regard”.

Coluche

Elle avait tout fait pour danser avec lui, se plaçant au premier rang du Café de la gare, qu’elle offrait parfois à son public pour danser avec lui.

“De là, elle a créé un lien.” Le couple s’est séparé six ans plus tard (voir ci-dessous). Véronique Colucci a reçu la Légion d’honneur le 1er janvier 2018 pour son rôle essentiel au sein de l’association Les Restos du coeur.

Elle est décédée à l’âge de 69 ans dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 avril 2018.

L’élection présidentielle de 1981

En collaborant à L’Aile ou la cuisse avec Louis de Funès, Coluche tourne son premier film en 1977 et fait bientôt son show à Europe 1.

Au sommet de sa gloire, il est fatigué de tourner et de faire des tournées. Après un échec au CMR, il se sent censuré.

Le 26 octobre 1980, il crée la surprise en présentant publiquement sa candidature aux élections présidentielles de 1981.

Soutenu par Hara-Kiri, il veut être le représentant de la minorité. Le candidat présidentiel “Bleu Blanc Merde” s’est amusé à l’époque et semble avoir bouleversé le terrain politique, avec un score de 16% dans les sondages.

Mais la plaisanterie a très vite bouleversé les milieux politiques.

Victime, selon lui, de l’ostracisme des médias, Coluche a déclaré une grève de la faim, puis a mis fin à l’affaire en février.

coluche mort

C’est le commencement d’une période douloureuse marquée par la drogue. Coluche est connu comme un gros consommateur de cocaïne et un gros fumeur, un divorce et la mort de deux grands amis : Patrick Dewaere et Reiser.

C’est dans cette difficile période qu’il devient Tchao Pantin.

Cette représentation lui vaut ensuite le César du meilleur acteur en 1984.