Christophe Castaner dit que sa maison en Provence a été "attaquée" par des gilets jaunes.

Christophe Castaner dit que sa maison en Provence a été “attaquée” par des gilets jaunes.

Christophe Castaner a fait une révélation étonnante en marge de son déplacement dans le Gard. Je trouve ça insupportable dit le ministre.

La veille de la grande manifestation des Gilets Jaunes à Paris ce samedi 24 novembre, Christophe Castaner a fait une révélation étonnante en marge de son déplacement dans le Gard.

Vendredi 23 novembre, le ministre de l’Interieur a rencontré à Nîmes les lecteurs du quotidien Midi Libre auquel il a accordé une longue interview.

ministre

“Je trouve ça insupportable. Qu’ils m’attaquent, qu’ils m’insultent, qu’ils trouvent que je sois nul, je l’entends… Mais qu’on ne touche pas à ce qui relève du privé”.

Celui qui avait récemment dénoncé la “dérive totale” des gilets jaunes a révélé que son domicile provençal avait été pris pour cible par les manifestants :

“Ma maison personnelle à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), où j’ai ma femme et ma fille a été attaquée hier par les gilets jaunes”, a-t-il affirmé auprès des lecteurs de Midi Libre avant de poursuivre :

“Ils étaient là devant à faire des selfies, à poster des messages sur FB. Je trouve ça insupportable. Qu’ils m’attaquent, qu’ils m’insultent, qu’ils trouvent que je sois nul, je l’entends…Mais qu’on ne touche pas à ce qui relève du privé”.

la suite ==>

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.