La danse des “gilet jaunes”, l’enseignant s’inspire du mouvement social avec cette chorégraphie.

Chorégraphie : un coach sportif qui qui donne un cours de danse assez particulière à ses élèves, s’étant inspiré du mouvement des “gilets jaunes”. (Vidéo)

Les protestations des Gilets jaunes agitent la France depuis mi-novembre. Ce raz-de-marée jaune qui ne cesse d’envahir le web peut ne pas être une source d’inspiration pour tout le monde, mais un coach sportif d’origine lyonnaise semble bien en avoir été inspiré.

danse

“C’est ma façon à moi de les soutenir. On ne peut pas rester insensible à ça.”

Franky Roy, le coach sportif lyonnais qui a eu l’idée d’organiser un cours de danse afro avec ses élèves, les a fait porter le fameux veston jaune de la révolte. Le cours a été filmé et ensuite les images ont été publiées sur Facebook.

En effet, c’est après sa découverte sur la Toile de la chanson du rappeur toulousain Kopp Johnson qui rend hommage aux Gilets jaunes, que le danseur a reçu l’inspiration d’organiser avec ses élèves ce cours de danse bien singulière, selon ce qu’indique le HuffPost.

“J’essaie de m’inspirer des faits d’actualité pour créer l’événement et permettre aux gens de faire du sport en se faisant plaisir. Tout le monde est concerné par les gilets jaunes. Et ça rend mes cours plus attractifs”, explique-t-il au Huffington Post.

Le coach Franky a également affirme que la séquence vidéo publiée ce 26 novembre et qui a déjà réuni près de 900.000 vues, a été une partie d’improvisation.

“J’ai juste demandé la veille à mes élèves d’amener les gilets jaunes. Pour tout vous dire, ce n’est pas la musique d’origine que vous entendez dans la vidéo. J’ai simplement “collé” la musique de Kopp Johnson au montage parce que je trouvais que ça allait bien avec le dress code”, continua-t-il d’expliquer.

Toutefois, bien qu’il ait avoue le cote improviste de sa chorégraphie, le coach de danse se dit «sensible à la condition de certaines familles qui ont de la peine à boucler leur budget mensuel».

“C’est ma façon à moi de les soutenir. On ne peut pas rester insensible à ça”, a-t-il conclu.

Et, si la vidéo a fait un buzz sur Internet après qu’il l’ait postée, Franky devoile qu’il ne s’attendait pas du tout à une telle réaction par rapport à ça puisqu’il a “été le premier surpris du nombre de likes, de partages et de commentaires que cette simple vidéo a générés”, comme il l’a indiqué lui-même.

En France, après une première manifestation qui s’est déroulée le 17 novembre, des membres du mouvement des Gilets jaunes ont organisé le troisième acte de leur mobilisation le samedi 1er décembre.

Ces dernières protestations ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l’ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, d’après un rapport de la préfecture de police dimanche.

Le gouvernement, par l’entremise du Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé mardi 4 décembre la suspension pour six mois de trois mesures fiscales qui devaient entrer en vigueur au 1er janvier.