Chloroquine : selon le Dr. Didier Raoult il guérit le coronavirus.

la chloroquine sous forme de Plaquénil peut soigner le coronavirus selon le professeur Didier Raoult, il faut donc élargir les essais cliniques.

Didier Raoult n’en démord pas. Malgré l’écho donné à la défiance politique et médicale concernant son essai clinique, le patron de l’IHU est convaincu de la pertinence de l’hydroxychloroquine pour traiter les patients atteint du coronavirus.

“Je ne suis pas un outsider je suis en avance”. La chloroquine plaquénil est porteuse d’espoir comme reméde contre le coronavirus.

Le professeur Didier Raoult revient sur les enjeux du moment.

Malgré la psychose médicale et son décompte mortuaire quotidien, il le répète : “On a plus de chance de mourir d’autre chose que du virus chinois.

Alors qu’hier soir le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy appelait solennellement à une stratégie de dépistage massif, pourquoi pas à la  Chloroquine, Didier Raoult, lui,l’avait préconisé et mise en place dès l’arrivée des premiers rapatriés de Wuhan.

coronavirus

Dans les couloirs de l’IHU, on glisse que dans cette crise sanitaire, “il a mis ses couilles sur la table”. L’histoire dira si le détonnant Pr Raoult avait raison.

Chloroquine sous forme de Plaquénil : Le professeur Didier Raoult n’en démord pas

On ne parle pas de statistiques, on parle d’êtres humains et de populations entières confinées !

Professeur Didier Raoult : “Oui, les gens meurent. La plus grande surmortalité de ces dernières années en France, c’était en 2017 :

10 000 morts supplémentaires en hiver et on ne sait même pas si c’est la grippe.”

Didier Raoult vaccin

“10 000 morts c’est beaucoup. Mais là on est à moins de 500. On va voir si on arrive à en tuer 10 000, mais ça m’étonnerait”.

L’argument statistique est donc le seul prisme ?

Didier Raoult : “À Marseille, nous avons diagnostiqué 120 cas positifs, il y avait des morts de plus de 87 ans. Ils mourraient aussi l’année dernière.

Sur 100 prélèvements de gens qui ont une infection respiratoire, ce sont plutôt des cas graves.”

“Quand on teste 20 virus et 8 bactéries, il y en a 50% dont on ne sait pas ce qu’ils ont, c’est notre grande ignorance. Pour Les autres, il y a 19 virus saisonniers, qui tuent aussi.”

Didier Raoult

Il ajoute : “On a plus de chance de mourir d’autres choses que du Covid-19. Le grand âge, les commodités et la prise en charge tardive sont des facteurs de mortalité.”

“C’est peut-être indéfendable, mais c’est la réalité. La seule chose qui m’interresse sont les datas, les données brutes.

Les données vont rester alors que les opinions, elles changent… Je ne dis pas l’avenir, mais je ne suis pas terrifié”.

Le professeur Didier Raoult devient une star mondiale

Vous êtes en permanence à contre-courant du discours…

Pr Didier Raoult Chloroquine : “Ce n’est pas parce qu’il y a quelques personnes qui pensent certaines choses à Paris, que je suis à contre-courant.

Dans mon monde, je suis une star mondiale, je ne suis pas du tout à contre-courant.”

“Je fais de la science, pas de la politique. Les maladies infectieuses, ce n’est pas très compliqué, c’est le diagnostique et le traitement qui est plus difficile”..

“Si les gens ne connaissent pas le B-A ba des maladies infectieuses ou de la chloroquine qui s’apprend en troisième année de médecine, je n’y peux rien”.

Didier Raoult se fout de ce que pensent les autres

Parlez nous de vos essais sur les patients.

Didier Raoult : “Tout d’abord, je vais refaire l’éducation de ceux qui refont le monde sur les plateaux de télévision.

Je me fous de ce que pensent les autres. Je ne suis pas un outsider, je suis celui qui est le plus en avance.”

Dr. Didier Raoult

“La vraie question est : comment ce pays est arrivé dans un tel état que l’on préfère écouter les gens qui ne savent pas plutôt que ceux qui savent ?”

Combien de personnes sont suivies dans votre essai clinique et combien de personnes ont été traitées ?

Pr Didier Raoult : “On en a traité d’autres mais je ne vous dirai pas combien. J’en informerai d’abord le ministère.

Après six jours de traitement la charge virale de 75% des patients est négative à la Chloroquine. Ils sont guéris du virus.”

“Mais si vous avez des lésions pulmonaires, elles ne disparaîtront pas dans 3 jours.

Nous ne savons pas pour le moment non plus si, une fois guéri, vous pouvez retomber malade, cela n’a pas été décrit par les Chinois qui ont deux mois d’avance sur nous”.

vaccin coronavirus

Le Pr Didier Raoult fait part des ses résultats de recherche

Qui des 25% qui sont toujours positifs ?

Pr Didier Raoult : “Nous n’avons pas eu d’aggravation dans les cas traités mais nous ne voyons pas de gens dans des états graves.

Pour l’instant, les cas graves sont ceux qui ne sont ni détectés, ni traités et qui arrivent avec une insuffisance respiratoire très grave.”

“Il vont directement en réanimation et ils vont mourir là-bas..

Si on dépiste et que l’on traite les gens précocement il y a forcément plus de chance de les sauver que 48 heures avant la phase terminale”.

Il ajoute : “Ce qu’on dit sur les effets secondaires est tout simplement délirant.

Plus d’1 milliard de gens en ont bouffé, les personnes qui souffrent de ‘Lupus’ en prennent pendant des décennies…”

Chloroquine

“Je connais très bien ces médicaments, j’ai traité 4000 personnes au Plaquénil depuis 20 ans. Ce n’est pas moi qui suit bizarre, ce sont les gens qui sont ignorants.

On ne va pas m’apprendre la toxicité de ce médicament”.

Le plaquénil peut guérir le Coronavirus …

Le gouvernement a annoncé élargir les essais sur l’hydroxy – chloroquine mais par des équipes indépendantes de la vôtre, pourquoi ?

Pr Didier Raoult : “C’est normal. Jusqu’il y a 30 ou 40 ans, en faisant face à des maladies qu’on soignait mal ou pas, la méthodologie, on s’en foutait un peu.

Le premier type qui avait une infection à staphylocoque, on lui donnait de la pénicilline, il était guéri et tout le monde était content.”

Au fur et à mesure ou l’on a été de plus en plus compétent, il a fallu faire des études en double aveugle, puis rendre public des données pour ne pas qu’il y ait des tricheurs, notamment en raison des enjeux financiers”.

“Aujourd’hui, on sait par les Chinois que le portage moyen du virus est de 20 jours.

Nous, nous avons les moyens de mesurer la charge virale,on voit qu’elle baisse, donc c’est que ça marche.”

“Je suis content de l’élargissement des essais, je suis juste un docteur. Si vous avez des doutes sur ma crédibilité, ce n’est pas mon problème.

Chloroquine : Ce sont les plus intelligents qui seront le mieux soigné.”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Raoult Didier (@pr_raoult) le

Didier Raoult : “Je n’essaie pas d’être arrogant. Nous avons réalisé les deux tiers des tests de France, on a mis en place une machine de guerre.”