Chèque Relance Export : Cette aide de l’Etat, êtes-vous éligible ?

Le gouvernement a lancé le Chèque Relance Export aider 6 000 entreprises. Il permet de prendre en charge 50% de certaines dépenses.

Ainsi, l’État peut prendre en charge jusqu’à 5 000 euros pour l’envoi d’une personne en mission VIE. Mais limite le nombre de missions à deux maximum par entreprise. Le Chèque Relance Export peut envoyer certaines PME des quartiers prioritaires à l’étranger pour un montant de 10 000 euros. Cette dernière mesure a débuté le 1er septembre 2021 avec l’objectif d’atteindre 3 000 missions.

aide

Dans le cadre du plan France Relance, le Chèque Relance Export soutient les entreprises qui exportent. L’objectif est de les aider à se préparer à la reprise de l’activité qui a déjà commencé depuis plusieurs mois mais aussi à se démarquer de la concurrence mondiale. Ainsi, cet avantage sera prolongé jusqu’à la fin de l’année 2022.

Chèque Relance Export pour aider les entreprises

Donc cette subvention aide les entreprises qui exportent ainsi que celles qui veulent se lancer dans ce secteur d’activité. Les entreprises éligibles sont les PME et ETI françaises ayant une activité à l’international, quel que soit le domaine d’activité, à l’exception du négoce de produits alimentaires.

En fonction de son numéro SIREN, une entreprise peut bénéficier d’un maximum de 2 Chèques Relais Export pour les deux catégories. Soit un total de 4 Chèques Relais Export : 2 pour la catégorie individuelle et 2 pour la catégorie collective.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Business France (@businessfrance)

Les projets liés à l’exportation sont nombreux. Il peut s’agir de prospection à l’étranger, d’événements, d’audits, de services de communication et de marketing, de traduction en langue étrangère, etc. La catégorie individuelle concerne une seule entreprise française. La catégorie collective concerne la promotion des services ou des produits de plusieurs entreprises.

Eligible pour les formations ?

Par ailleurs, ce Chèque Relance Export peut également être utilisé pour payer des formations courtes destinées aux chefs d’entreprise. Depuis le 22 novembre 2021, les entreprises peuvent demander un financement complémentaire du Chèque Relance Export.

Le Chèque Relance est calculé en pourcentage du total des dépenses éligibles hors taxes. Par exemple, pour les aides individuelles : il est de 50% des dépenses éligibles et limité à 2 000 euros par chèque. Les aides collectives, il existe deux cas distincts. Pour une opération B to B, elle est de 50% des dépenses éligibles et d’un montant maximum de 1 500 euros par chèque.

Un Pavillon France, il s’agit de 50% des dépenses éligibles et d’un montant maximum de 2 500 euros par chèque. Le chèque de relance de l’exportation est valable pour une durée maximale de 45 jours. Cette prestation est versée directement par l’entreprise agréée sur votre compte bancaire.

Vous souhaitez bénéficiers de l’aide ?

Pour commencer l’entreprise qui souhaite bénéficier du Chèque Relance Export doit se rendre sur le site de l’Équipe France Export. Ensuite, elle doit se rendre dans la rubrique Trouver des aides et des financements / financements publics pour trouver le formulaire d’éligibilité.

L’entreprise doit remplir le formulaire et envoyer les documents et justificatifs nécessaires tels que les devis, les factures, les coordonnées bancaires, etc. Un prestataire agréé étudiera le dossier et enverra une réponse par mail dans les 5 jours ouvrés.

En effet, Si des documents sont manquants, l’entreprise doit les renvoyer dans les 45 jours et avant le 30 juin 2022. Dans le cas contraire, le dossier risque d’être irrecevable. Pour information, le chèque de relance à l’exportation est cumulable avec d’autres avantages selon la situation, comme les aides de la région.

Chèque Relance Export

Nous espérons que cet article vous a permis de mieux comprendre le dispositif Chèque Relance Export. N’hésitez pas à regarder les vidéos et autres liens que nous avons partagés avec vous dans cet article pour en savoir plus.

Réagissez à cet article