Chèque carburant : Pour les salariés ? On vous dit tout !

On vous explique tout ce que vous devez savoir sur cette aide qui serait versée par les employeurs à leurs salariés. Un coup de pouce non négligeable pour les Français qui n’ont pas le choix d’utiliser leur voiture !

La situation inflationniste est de plus en plus compliquée. Le gouvernement a mis en place des aides comme les chèques !

Chèques énergie, la prime à l’inflation aussi appelée prime Macron … Aujourd’hui, nous parlons d’un contrôle de carburant.

cheque energie

En effet, le président du Medef poussait pour les entreprises de verser un chèque de 300 euros par an à leurs salariés.

Pas de chèque avant fin mai !

Mais le gouvernement penche davantage pour une aide pérenne par rapport à la réduction accordée à la pompe, selon les informations des journalistes de BFMTV.

Comme vous l’avez peut-être expérimenté, ces derniers mois, le prix du carburant a grimpé comme jamais auparavant dans l’histoire.

Ainsi, une fois de plus, le pouvoir d’achat des Français les plus modestes est fortement impacté. De plus, ce n’est pas seulement à la pompe que les prix ont augmenté. L’électricité, le gaz, quelques denrées alimentaires, tout y passe et ça inquiète le plus grand nombre!

En janvier dernier, la présidente du Medef plaidait déjà pour un chèque carburant de 300 euros par an distribué par les entreprises aux salariés.

Pour compenser la hausse des prix de l’essence, le gouvernement avait mis en place une réduction de 18 centimes d’euro par litre sur les prix, mais cela s’arrêtera le 31 juillet de l’année prochaine.

Les entreprises tentent également de jouer le jeu. En effet, le Medef réfléchit à un chèque carburant qui serait distribué aux salariés par leurs employeurs, sur la base du volontariat, explique BFMTV.

Quand on sait que la plupart des Français utilisent leur véhicule pour se rendre à leur travail et qu’ils n’ont pas le choix, c’est plutôt une bonne idée!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Facilipaie (@facilipaie)

Dominique Carlac’h nous explique plus en détail.

C’est ce que nous proposons au Medef. C’est un peu le principe de la prime Macron défiscalisée et désocialisée.

Ce chèque serait distribué aux employés qui ont besoin d’utiliser leur voiture pour se rendre au travail et serait non imposable, désocialisé .

Quel est le montant de ce chèque carburant? Nous avons parlé à un moment donné de 200 euros.

Tout reste à discuter, nous sommes dans cette logique de dialogue social pragmatique , explique le dirigeant. Il parle également d’une mesure cyclique , qui dépendra du niveau de l’inflation et de la baisse.

A Bercy, cette mesure semble convenir. Nous ne sommes pas fermés aux idées supplémentaires, nous instruirons cette proposition , a déclaré le ministre de l’Economie sur la chaîne d’information.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a également déclaré que le pouvoir d’achat des Français était sa priorité et une véritable urgence.

Par ailleurs, Agnès Pannier-Runacher en charge du Ministère de la Transition Énergétique a expliqué mardi dernier, toujours sur BFMTV, que le gouvernement réfléchissait à une aide plus durable et ciblée pour accompagner les personnes qui n’ont pas le choix d’utiliser leur voiture et qui conduisent beaucoup.

Je prédis le même résultat, l’échec.

Le contrôle de l’inflation, le bouclier énergétique, la remise sur le carburant, qu’en pensez-vous? Vous gardez le même rythme que pour l’élection présidentielle.

Début 2022, Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, avait déjà déclaré l’initiative de verser un chèque carburant de 300 euros chaque année pour les salariés.

Ces derniers seront payés directement par les entreprises, mais sur une base volontaire. Les employeurs joueront-ils le jeu?

Cette vérification le carburant viserait à remplacer les aides au transport payés par les entreprises aux intercommunalités (le remboursement de la moitié du pass Navigo en Ile-de-France par exemple).

Il y a des gens pour qui ça coûte cher d’aller travailler aujourd’hui, qui font 40 ou 50 kilomètres par jour pour se rendre à leur travail , avait-il déclaré sur le plateau de BFMTV.

chèque

Augmenter la protection des Français contre l’inflation sera le 1er texte discuté à l’Assemblée si les Français donnent une majorité à Emmanuel Macron