Charlène de Monaco fait des révélations sur son état de santé !

Enfin, il était temps ! Charlène de Monaco accepte de dévoiler son état d’esprit.

Agacée par les rumeurs sur sa vie privée, Charlene de Monaco met les points sur les i avec les fauteurs de troubles. Aïe, ça pique!

9 mois. C’est la durée de l’absence de Charlene de Monaco. Lorsqu’elle se rend aux funérailles du roi des Zoulous, elle ne sait toujours pas que son séjour durera éternellement.

En raison d’un problème ORL et du contexte de santé, Charlene de Monaco ne peut pas revenir en arrière. Déprimée sans ses enfants et son mari, elle constate que les pires rumeurs se multiplient à son sujet.

princesse charlène de monaco

Incapable d’y répondre, un fossé se creuse entre elle et les habitants du Rocher. En cette fin d’année 2021, son retour fait sensation.

Charlene de Monaco ne sera pas présente le jour de la fête nationale !

D’une part, le jour de la fête nationale, on ne verra pas Charlene de Monaco saluer la foule depuis le balcon. Par contre, on comprend assez vite qu’elle n’est même pas sur place.

Interné dans une clinique en Suisse cependant, elle passera quelques semaines à reprendre du poids et à calmer ses tourments.

Ce n’est qu’au début du printemps qu’elle se baignera pour faire une apparition notable. À votre avis, cela suffira-t-il à apaiser les tensions?

Lorsque les journalistes de Nice-Matin ont décroché l’interview de Charlène de Monaco, ils saisissent la chance qu’ils ont.

En effet, depuis trop d’années, Charlene de Monaco n’a pas daigné s’adresser à la presse. Il ne fait aucun doute qu’elle n’avait aucune confiance dans leur traitement de l’information.

Interrogé sur son grand retour et comment elle occupe ses journées, celle qui s’apprête à célébrer ses noces de corail avec Albert II déclare. J’ai concentré toute mon énergie sur mes enfants, mon mari car ils sont ma priorité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gala (@galafr)

Une santé fragile !

Sans révéler le nom de sa pathologie, Charlene de Monaco fait une étrange confession. Ma santé est encore fragile et je ne veux pas aller trop vite. Le chemin a été long, difficile et si douloureux.

Malgré le fait qu’elle se sente plus sereine , Charlène de Monaco a fait écho à tout ce qui murmurait à son sujet. Même à des kilomètres du rocher, l’ancien nageur n’y va pas avec le dos de la cuillère.

Tous ces ragots, Charlene de Monaco les balaie du revers de la main. D’un autre côté, elle a une dette énorme envers son mari. Régulièrement dans la presse ou sur le Web, il rivalisait d’ingéniosité pour protéger les siens. À l’époque, il vivait un cauchemar éveillé.

D’une part, il devait s’assurer que Jacques et Gabriella ne manquaient de rien. De l’autre, il sait bien que rien ne peut remplacer l’amour et la chaleur d’une maman. Enfin, en pleine pandémie, il doit s’assurer que le Covid n’envahisse pas le territoire.

Quand un de nos collègues ose l’interrogera propos de l’ambiance avec sa chère et tendre Albet, elle préfère utiliser une métaphore plutôt que de répondre franchement.

Comme tout le monde, nous sommes des êtres humains, nous avons des émotions, des fragilités. Comme sa défunte belle-mère Grace Kelly, elle déplore que régulièrement sa famille soit exposée dans les médias.

La patronne de la fashion week fait une apparition remarquée !

Dès qu’il y a la moindre faiblesse , les fauteurs de troubles s’en emparent et réduisent tous ses efforts à néant. Quel équipement! Comment s’en sortir sans y laisser de plumes?

Charlene est la patronne de la fashion week. À la presse hier, elle a déclaré: Je me sens plus sereine . Interview ci-dessous pic.twitter.com/PSceLJLpfs

Après avoir fait une apparition remarquée lors d’un Grand Prix de Formule 1, Charlène de Monaco consacre du temps à sa puce, Gabriella.

Satisfaite, Charlene estime que cette sortie mode mère / fille pour les Monte-Carlo Fashion Awards m’a ravie Signe du destin, c’était la première fois qu’ils osaient monter sur scène ensemble.

À l’âge de sept ans, le dernier né d’Albert suscite l’admiration de ses pairs. Elle n’était pas du tout nerveuse, plutôt amusée. A-t-elle déjà trouvé sa vocation? L’avenir nous le dira!

Charlène de Monaco

Nous espérons sincèrement que cette sérénité s’installera dans le palais le plus longtemps possible. Plus d’informations dans le prochain numéro de Ton Mag !