Chantal Goya brisé par la maladie de sa fille, elle témoigne.

goya chantal

Chantal Goya brisé par la maladie ! Beaucoup pensent que les artistes font passer leur métier avant toute autre chose, ses révélations.

Pour Chantal Goya et Jean-Jacques Debout, le rôle de parent a cependant toujours été primordial.

En pleine ascension, la chanteuse a même refusé de jouer dans un film d’Alfred Hitchcock, à la fin des années 60, L’Étau, en prétendant que le plus important pour elle, c’était d’être mère !

Impossible, car je suis enceinte de mon deuxième enfant, confie-t-elle alors au maître du suspense.

age chantal goya

Effectivement, alors qu’elle avait accueilli un garçon, Jean-Paul, né en 1966, soit deux ans plus tard, la petite Clarisse est née en 1968, pour leur plus grande joie !

Bécassine avait alors mis sa carrière en veilleuse en attendant que ses enfants grandissent.

age de chantal goya

Jean-Jacques et Chantal, à l’instar de ceux qui donnent la vie, souhaitent depuis toujours au fond de leur âme que leur progéniture connaisse des jours heureux ainsi qu’une vie riche à tous égards.

Bien sûr, ils ont su que même l’amour le plus fort ne peut pas empêcher les plus chers de souffrir.

Cependant, le couple espérait que les plus terribles malheurs épargneraient ses enfants bien-aimés.

chantal goya âge

Malheureusement, aujourd’hui, cette espérance légitime a été cruellement déçue.

Leur fille bien-aimée, Clarisse, 52 ans, traverse en effet un moment très difficile. Ses parents sont bouleversés à l’idée de sa maladie.

chantal goya bécassine

Un calvaire qui est d’autant plus douloureux que leur fils, Jean-Paul, a également vécu des moments difficiles.

Au mois de juillet 2011, à l’âge de 45 ans, il est victime d’une crise cardiaque.

Durant plusieurs heures, comme l’a rapporté notre confrère Ici Paris, il a été entre la vie et la mort.

Il a été rapidement transporté au CHU de Toulouse, mais les médecins ont dû le plonger dans un coma artificiel.

On imagine l’angoisse et la douleur de Chantal et Jean-Jacques à ce moment-là.

Jean-Paul s’était heureusement remis de cette attaque dévastatrice, et ses proches ses parents surtout reprenaient vie. Mais la destinée ne les avait pas encore abandonnés.

Nous l’avons dit, aujourd’hui c’est Clarisse qui souffre, et pour qui Chantal et Jean-Jacques se font du souci.

En attendant, ils ne pouvaient que se réjouir de la bonne vie que leur fille semblait avoir : devenue artiste photographe tout comme ses parents, elle semble avoir trouvé sa voie.

Mère d’un garçon, elle avait tous les airs d’une femme épanouie. Mais sa vie a été soudainement stoppée dans son élan par ce virus qui fait encore aujourd’hui des victimes partout dans le monde.

Comme tous les Français, Clarisse doit se résigner au repli sur elle-même quand le confinement est rendu obligatoire.

chantal goya clarisse debout

Mais si début mai, la fille de Chantal Goya a donné l’impression de pouvoir faire face à cette retraite forcée, on sent une certaine fragilité dans cette femme à la nature réservée.

La première deux semaines [d’enfermement] a été difficile à vivre et très angoissante car, à force de somatiser, je me suis convaincue que j’avais été infectée par ce virus, a-t-elle confié aux colonnes du webzine Luxe Calme & Volupté.

Ensuite, il faut bien l’avouer, les marqueurs se sont lentement mis en place. Ceci étant dit, je suis impatiente que tout cela soit un mauvais souvenir.

chantal goya pandi panda

Toutefois, si Clarisse croyait sortir indemne de cette épreuve, elle ne le ferait pas. Comme nous l’ont dit ses proches, ces derniers jours, elle aurait été vraiment à cran.

Elle se serait sentie si mal qu’elle n’aurait pu empêcher ses larmes de couler ! Très angoissée, malgré l’amour et les paroles rassurantes de sa mère, confinée loin d’elle, n’aurait pas pu raisonner et elle aurait dû appeler un médecin à la rescousse, pour la sortir de ce terrible sentiment d’angoisse et d’anxiété.

chantal goya

Malheureusement, le médecin consulté aurait confirmé la maladie qui l’a frappée. Quelques mots, quelques mots effrayants : traumatisme post-confinement !

Selon les médecins, il s’agit d’un symptôme qui touche une partie de la population qui supporte difficilement la proximité de la mort.

La sienne et celle de ses proches. Il ne serait donc pas surprenant que certains individus développent des symptômes de PTSD [syndrome de stress post-traumatique] en lien avec des moments de détresse intenses vécus lors de leur confinement, a déclaré le Dr Ernouf à nos collègues de Slate.

goya chantal

Il est impossible de dire si ces signes de profonde détresse disparaîtront d’eux-mêmes, si ils continueront à se manifester ou si, avec un peu de chance, ils pourront entraîner des troubles plus graves.

Mais ce qui est certain, par contre, c’est que Clarisse pourra compter sur l’amour indéfectible de ses parents.

Pour ce qui est de Chantal, souhaitons qu’elle revienne sur la scène du Palais des Congrès de Paris au mois d’octobre prochain, comme cela a été prévu, afin que sa fille vienne l’applaudir, en pleine santé ?


Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !