Chantal Goya brisé par la maladie de sa fille, elle témoigne.

Chantal Goya brisé par la maladie ! Beaucoup pensent que les artistes font passer leur métier avant toute autre chose, ses révélations.

Pour Chantal Goya et Jean-Jacques Debout, le rôle de parent a cependant toujours été primordial.

En pleine ascension, la chanteuse a même refusé de jouer dans un film d’Alfred Hitchcock, à la fin des années 60, L’Étau, en prétendant que le plus important pour elle, c’était d’être mère !

Impossible, car je suis enceinte de mon deuxième enfant, confie-t-elle alors au maître du suspense.

age chantal goya

Effectivement, alors qu’elle avait accueilli un garçon, Jean-Paul, né en 1966, soit deux ans plus tard, la petite Clarisse est née en 1968, pour leur plus grande joie !

Bécassine avait alors mis sa carrière en veilleuse en attendant que ses enfants grandissent.

age de chantal goya

Jean-Jacques et Chantal, à l’instar de ceux qui donnent la vie, souhaitent depuis toujours au fond de leur âme que leur progéniture connaisse des jours heureux ainsi qu’une vie riche à tous égards.

Bien sûr, ils ont su que même l’amour le plus fort ne peut pas empêcher les plus chers de souffrir.

Cependant, le couple espérait que les plus terribles malheurs épargneraient ses enfants bien-aimés.

chantal goya âge

Malheureusement, aujourd’hui, cette espérance légitime a été cruellement déçue.

Leur fille bien-aimée, Clarisse, 52 ans, traverse en effet un moment très difficile. Ses parents sont bouleversés à l’idée de sa maladie.

chantal goya bécassine

Un calvaire qui est d’autant plus douloureux que leur fils, Jean-Paul, a également vécu des moments difficiles.

Au mois de juillet 2011, à l’âge de 45 ans, il est victime d’une crise cardiaque.

Durant plusieurs heures, comme l’a rapporté notre confrère Ici Paris, il a été entre la vie et la mort.

Il a été rapidement transporté au CHU de Toulouse, mais les médecins ont dû le plonger dans un coma artificiel.

On imagine l’angoisse et la douleur de Chantal et Jean-Jacques à ce moment-là.

Jean-Paul s’était heureusement remis de cette attaque dévastatrice, et ses proches ses parents surtout reprenaient vie. Mais la destinée ne les avait pas encore abandonnés.

La suite ========>