Voici ce que touche une femme maman de 13 enfants en allocation familiale.

Une mère de douze enfants et enceinte de son treizième enfant reçoit beaucoup d’argent à la fin du mois. Le montant est si important que la jeune femme a été vivement critiquée sur les réseaux sociaux.

Si vous êtes un téléspectateur régulier de l’émission Familles nombreuses, vie en XXL sur la chaîne TF1, vous apprécierez l’histoire de cette tribu insolite chez nos voisins britanniques. En effet, Cheryl Prudham n’est pas une femme comme les autres.

caf

Elle a eu le courage de donner naissance à douze enfants et s’apprête à le faire pour la treizième fois. Comment fait-elle pour gérer tous ces enfants ? Une chose est sûre, pour subvenir à leurs besoins, elle reçoit de nombreuses aides. Nous vous racontons tout.

Une femme avec 13 enfants et de 4 pères différents

En plus d’avoir de nombreux enfants, elle a également eu trois partenaires différents. Aujourd’hui, elle a retrouvé l’amour dans les bras d’un nouvel homme, Lee Bell. Une chose est sûre, lui aussi est courageux ! Il n’a pas eu peur d’affronter cette grande famille et de devenir un beau-père. Il est devenu si confiant que le couple a décidé d’agrandir la famille avec un enfant supplémentaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SAPO Brasil (@sapo.brasil)

Alors forcément, quand on a une famille aussi atypique que cette femme de famille, les journalistes ne cessent de scruter les moindres faits et gestes de la tribu. En effet, les médias vont essayer d’obtenir des interviews et des photos pour faire la une de leurs journaux. La maisonnée est suivie de près, c’est certain !

Des allocations familiales incroyables, la rage des internautes

Cheryl Prudham a donc rapidement reçu un surnom. Celui-ci n’est pas forcément positif, puisqu’on la surnomme la reine des avantages. Et on peut dire qu’elle le porte bien, puisqu’elle reçoit chaque mois une somme rondelette grâce à sa progéniture.

La femme reçoit environ 350 euros par enfant chaque mois, ce qui représente 40 000 livres sterling de prestations sociales par an ! Cela équivaut à 50 000 euros, le salaire d’un cadre supérieur. De nombreux internautes ont été complétement choqués et furieux.

Ils n’ont donc pas hésité à le faire savoir sur les réseaux sociaux. En effet, ils considèrent que la mère de famille perçoit un salaire sans travailler. Mais s’occuper d’une famille nombreuse est un travail à part entière, ne l’oublions pas !

Cheryl Prudham est bien consciente de sa notoriété et des réactions qu’elle suscite. Elle déclare : Oh, vous savez, je ne considère pas les enfants comme une source de revenus, mais si je reçois quelque chose du gouvernement, je ne vais pas m’en priver. Je comprends que les gens qui travaillent 40 heures par semaine ne soient pas amusés, mais je m’en fiche.

Cela aurait pu s’arrêter là, mais c’est allé beaucoup plus loin que cela. En effet, des internautes ont lancé une pétition sur le site Change.org. Un Anglais souhaite que la femme soit privée de ses allocations.

Il a lancé la rumeur que le treizième enfant donnerait encore plus d’argent à la famille et qu’elle l’utiliserait pour de la chirurgie esthétique. Pourtant, 15 853 personnes ont signé la pétition, mais il n’y a eu aucune conséquence.

Allocations familiales : comment cela fonctionne-t-il ?

Ce qui nous surprend, c’est que le Royaume-Uni n’est pas forcément connu pour être généreux et apporter beaucoup de soutien à sa population. Une femme recevrait-elle autant en France ? Pas forcément, car en France, tous les revenus sont pris en compte. Les ménages les plus pauvres reçoivent plus que les ménages les plus aisés.

Voici les informations que nous pouvons vous donner sur les aides de la CAF pour la période du 1er avril 2021 au 31 mars 2022 par exemple. Pour 3 enfants, la famille reçoit 301,30 euros par mois. Ensuite, il faut ajouter 169,22 euros pour chaque enfant supplémentaire.

femme

Ainsi, en France, Cheryl Prudham recevrait une somme mensuelle de 1824,28 euros pour ses 12 enfants, soit 21 891,36 euros. Il s’agit d’un montant important, mais moins élevé qu’en Angleterre. D’autre part, les familles nombreuses peuvent également bénéficier de prestations supplémentaires, comme l’APL, et avoir accès à d’autres allocations gratuites.