Catherine Deneuve : la révélation inquiétante sur son état de santé.

Hospitalisée il y a quelques jours en raison d’un AVC ischémique, Catherine Deneuve se repose actuellement sous la surveillance du corps médical.

Catherine Deneuve ! Mais bien que bénin, son petit accident ne serait pas sans conséquences sur sa santé.


L’emploi du temps surchargé de Catherine Deneuve aura eu raison de sa santé.

Dans la nuit du 5 au 6 novembre dernier, alors qu’elle était en plein tournage du dernier film d’Emmanuelle Bercot dans lequel joue également Benoît Magimel, l’actrice de 76 ans a été victime d’un malaise.


Prise en charge dans un « état sérieux », la sœur de Françoise Dorléac a dû faire l’objet « d’examens approfondis ».

Ses enfants ont par la suite indiqué qu’elle avait été victime d’un AVC ischémique« très limité ».

Catherine Deneuve dévoilé

« Cela n’a pas touché le cerveau. Ses bras et ses jambes bougent. Elle boit et elle se nourrit », a précisé un proche dans les colonnes du Parisien.


Mais si la star des Demoiselles de Rochefort n’a heureusement « aucun déficit moteur », elle est contrainte au repos forcé depuis quelques jours.

Et les dernières informations sur son état ne sont pas des plus rassurantes.

Des difficultés d’élocution

la vraie raison

Dans son édition du 13 novembre, le journal Ici Paris affirme que l’AVC (victime d’un accident vasculaire) de Catherine Deneuve (césars de la meilleure actrice) ne serait pas sans conséquences.

Si l’actrice retrouve peu à peu la forme, elle souffrirait de quelques dommages collatéraux.

« Placée sous haute surveillance, elle a des difficultés d’élocution », indique l’hebdomadaire.

Catherine Deneuve

Heureusement, « tout devrait rentrer dans l’ordre assez vite », selon les dernières informations.

Reste que l’ex-épouse de David Bailey va devoir considérablement revoir son mode de vie si elle ne souhaite pas à nouveau faire l’objet d’une telle mésaventure.

Parmi les conseils qui lui auraient été prodigués par les médecins ? Arrêter la cigarette, « l’une de ses très mauvaises habitudes depuis trop longtemps. »

Catherine Deneuve qui sera mercredi 18 mars sur Arte dans le très beau Elle s’en va, film d’Emmanuelle Bercot, a été victime d’un AVC sur le tournage du nouveau film de cette même réalisatrice. Depuis, on la dit fatiguée bien sûr, mais de mieux en mieux. On annonçait même son retour fin avril. Il n’en sera rien.

Catherine Deneuve : après son AVC, quelles sont les nouvelles sur son état de santé ?

Tous les médecins s’accordent sur ce point : le coronavirus qui secoue le monde entier est d’autant plus dangereux pour les personnes de plus de 70 ans et/ou fragiles. Catherine Deneuve, 76 ans, et victime en novembre dernier d’un accident vasculaire cérébral pendant le tournage du film De son vivant, est donc doublement concernée. Alors plus question, comme la rumeur l’annonçait, de voir son retour sur les plateaux en avril. Même le film d’Hugo Benamozig et David Caviglioli, Terrible jungle, dans lequel elle partage la vedette avec Vincent Dedienne et Alice Belaïdi, et dont la sortie était initialement prévue le 6 mai prochain, sera certainement déprogrammé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Catherine Deneuve and Ysl ❤️ #catherinedeneuve #deneuve #yvesaintlaurent #ysl

Une publication partagée par Catherine Deneuve (@catherinedeneuveoficiel) le

Emmanuelle Bercot, qui a donc dû mettre sur pause De son vivant, son troisième tournage avec la star (La tête haute était le second), a affirmé, il y a peu, que du repos était encore nécessaire mais que l’actrice était en train de se “rétablir complètement”. Avec Elle s’en va, diffusé sur Arte mercredi 18 mars, (et à ne pas manquer), la réalisatrice a signé une ode à la liberté réjouissante écrite sur-mesure pour Catherine Deneuve et à laquelle l’actrice donne un souffle unique. “Mon admiration pour elle vient de loin, plus que l’actrice, c’est la femme qui m’a toujours accompagnée parce que je la vois comme l’idéal féminin”, déclarait Emmanuelle Bercot sur le plateau de C’est à vous.

“Je n’aime pas trop parler de moi, aime à dire Catherine Deneuve. J’ai besoin de garder une part non pas d’ombre, mais d’intimité, de choses personnelles”. On la disait de retour dans son appartement parisien du 6ème arrondissement.

Depuis qu’elle a vendu sa propriété de Gainville, près d’Anet en Normandie, qui fut son refuge pendant une trentaine d’années et où elle cultivait ce qu’elle aime le plus, les fleurs et le silence, l’actrice est en effet davantage citadine.

Mais toujours aussi discrète. Proche des siens. Ils sont son rempart. Sa richesse.

A la question que Gala lui avait posée un jour, à savoir est-ce qu’elle était une grand-mère quelque peu indigne avec ses petits-enfants, (la fille de Chiara Mastroianni et les enfants de Christian Vadim), elle avait reconnu : “Un peu, mais je ne fais jamais rien qui est interdit par leur parents par exemple. L’avantage des grands-parents, c’est que l’on n’a pas à éduquer, on est là pour comprendre, s’amuser, éventuellement aider. C’est beaucoup de plaisir.”

Sa mère, Renée, qui vit en banlieue parisienne et a fêté en septembre dernier ses 108 ans dit volontiers que Le sauvage, de Jean-Paul Rappeneau avec Yves Montand, est l’un de ses films préférés. Parce qu’elle retrouve beaucoup sa fille dans la grande gaité du personnage. “J’ai cette énergie-là, sans doute”, a commenté l’actrice. Alors vivement votre retour, madame. On vous attend. D’ici-là, prenez soin de vous.