Carburant : Ne payez plus votre carburant grâce à votre cuisine !

Ce Français dévoile son secret pour payer moins cher son carburant.

Ce Français révèle son secret pour payer moins cher son carburant. Cet homme a trouvé la solution grâce à un ingrédient dans sa cuisine.

Ne plus payer son carburant? Mais est-ce que ça marche vraiment? C’est ce que nous verrons dans cet article. Êtes-vous prêt à tout savoir? Eh bien, allons-y.

prix carburant

Dernièrement, le prix du carburant augmente énormément. De quoi faire mal au portefeuille des Français. D’ailleurs, cette situation, ne manque pas d’inquiéter les automobilistes.

En attendant de voir comment cela va évoluer le prix du carburant, certains essaient de trouver une alternative. C’est notamment le cas de ce jeune homme, qui a livré son secret à 66 minutes. Alors, comment paie-t-il moins?

Le diesel pour payer moins votre carburant ?

Eh bien, c’est très simple. En effet, afin de respecter les limitations, il met 60% de Diesel qu’il mélangera ensuite avec de l’huile de friture.

Cette huile de friture, vient à seulement 50 cents le litre. Ce qui n’est pas négligeable pour le moment. Et pour faire le plein, il a décidé de se tourner vers des restaurants qui s’en débarrassent.

Ainsi, le jeune homme procède à plusieurs infiltrations pour éliminer les résidus, puis il décante avant de mettre les 40% de carburant manquant. Grâce à cette astuce, il fait le plein pour 110 €, soit 35 € de moins que prévu.

Si cette solution peut sembler bonne, est-ce vraiment le cas? C’est ce que nous allons voir maintenant. Ce que nous pouvons vous dire que pour le moment, la loi ne le permet pas.

En effet, pour le moment, nous ne pouvons mettre dans nos véhicules que les carburants homologués listés dans le code des douanes. Ainsi, rouler dans l’huile de friture constitue donc une infraction douanière.

En cas de doute, le douanier peut prélever un échantillon de votre citerne de carburant et vous infliger une amende.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caricaturiste masqué (@z_caricature)

Un problème avec les véhicules diesel !

Un autre problème est que les véhicules diesel sont assurés pour fonctionner uniquement au diesel donc sans les autres carburants.

Donc, si vous avez un accident, cela peut se retourner contre vous. Surtout si quelqu’un découvre l’huile de friture dans le moteur. Et même, si ce n’est pas lié à l’accident.

Si en France ce carburant est interdit, dans d’autres pays de l’Union européenne il fait l’objet de recherches et de tests prometteurs. Peut-être que la législation pourra changer au cours des prochaines années. Affaire à suivre.

La deuxième question que l’on peut se poser est: est-ce dangereux? Eh bien, ça dépend. En effet, il peut fonctionner sans trop de problème sur un diesel des années 80.

Par contre, sur un diesel moderne, ce n’est franchement pas recommandé. Il faut dire que ce dernier ces dernières années, de nombreux automobilistes ont eu des problèmes.

Consommation de carburant élevée, injecteurs cassés, moteurs qui ne supportent pas, avec de nombreuses secousses, démarrages difficiles. C’est à vous de décider si vous voulez prendre le risque. C’est ton choix après.

Un contexte inflationniste

Si la pression est actuellement plus forte sur les prix de l’essence que sur ceux du diesel, c’est dû au contexte géopolitique ainsi qu’à la saison.

Avec l’été, les automobilistes américains voyagent davantage, augmentant mécaniquement la demande d’essence outre-Atlantique et donc les prix.

En revanche, la surchauffe sur le diesel semble se dégonfler maintenant, sachant qu’elle était surtout due à la crainte d’embargos et de ruptures d’approvisionnement, a déclaré la semaine dernière Olivier Gantois, président de l’Union française des industries pétrolières (Ufip).

La question d’un embargo sur le pétrole russe n’est cependant pas exclue, puisque les chefs d’Etat européens se réunissent ce lundi en sommet extraordinaire pour discuter de nouvelles sanctions, dont cet embargo.

Carburant

Les prix du pétrole brut ont augmenté ces derniers jours, le baril de Brent atteignant lundi 120 dollars, en raison notamment de la fin progressive des confinements en Chine.