Bruno éliminé des 12 coups de midi, il donne ses secrets pour gagner !

Les 12 coups de midi est l’émission culte de TF1 s’il en est. En effet, elle est animée par Jean-Luc Reichmann et continue d’afficher des scores d’audience impressionnants depuis plus de 11 ans déjà. Les candidats s’affrontent et répondent à des questions de culture générale dans la bonne humeur, pour gagner de l’argent et des cadeaux exceptionnels. Pour tout vous dire, il y a déjà 9 voitures dans la cagnotte de Bruno.

12 coups de midi

Bruno bat tous les records en devenant millionnaire grâce à ses victoires cumulées dans « Les 12 coups de midi ».

Dans les colonnes de « La Dépêche du Midi », il explique comment ne pas prendre la grosse tête.

bruno 12 coups de midi

Ce grand champion des 12 coups de midi cumule plus d’un million d’euros de gains et 251 victoires à ce jour. Ce qui fait de lui le plus grand champion français tous jeux télévisés confondus. Mais alors, comment fait-il pour garder la tête froide ? Comment Bruno parvient-il à continuer à jouer aussi sereinement en sachant qu’il est millionnaire ? Ton Mag vous livre ses secrets, révélés dans son interview à Quotidien, rapportés dans les colonnes de nos confrères de La Dépêche du Midi.

Les 12 coups de midi consacrent Bruno comme une légende des jeux télévisés

Bruno n’espérait pas devenir le plus grand gagnant de tous les temps en participant à l’émission animée par Jean-Luc Reichmann. Néanmoins, il avait des ambitions, qu’il relevait modestement à chaque étape. D’abord, il espérait rester champion pendant plus de 10 épisodes. Ensuite, battre quelques records, notamment celui de Wiki Paul.


Ensuite, il pouvait espérer obtenir la première place du classement des meilleurs joueurs des 12 coups de midi. Et maintenant, il détient le record suprême, celui qui était détenu par Marie-Christine. Celui des records de victoires dans un match télévisé. Cette dernière avait 213 succès à son actif avec sa participation à Tout le monde veut prendre sa place, en 2018, sur France 2. Désormais, Bruno ne peut qu’essayer de faire mieux que lui-même jour après jour.

bruno

Mais comment garder les pieds sur terre quand de tels cadeaux et autant d’argent vous attendent après votre défaite ? Eh bien, c’est un peu plus facile que vous ne le pensez. Ton Mag apprend dans une interview accordée à Quotidien, que Bruno reçoit en fait une partie de son prix chaque mois, sous forme de chèque. C’est donc comme s’il avait un excellent salaire. Comme l’explique le champion des 12 coups de midi, trois mois après un tournage, il reçoit le chèque correspondant. Ce décalage lui permet de voir venir ses dépenses et en même temps de ne pas tout recevoir d’un coup. « A la fin de chaque mois, on reçoit un chèque pour ce qu’on a tourné trois mois avant. Chaque mois, j’ai mon petit chèque de TF1 que je vais encaisser », a-t-il déclaré.

Un témoignage qui est tout à son honneur

« Déjà, je pense que je viens aussi d’un milieu ouvrier donc ça permet d’avoir un peu de recul. (…) Souvent, ce que je faisais à la fin de chaque séance, c’est que je prenais ma calculette et je divisais par mon salaire d’Eurosport.


A la fin de chaque journée de tournage, je réalisais combien de mois, voire d’années de salaire je venais de gagner. Parce qu’à la fin, on atteint des montants pharaoniques et on ne s’en rend plus compte » poursuit le grand champion. Déjà, il se disait sage en imaginant investir son argent pour l’avenir, maintenant que l’opération des 12 coups de midi lui permet aussi de ne pas « flamber » finalement.

12 coups de midi

« Quand on a 900 000, quand on passe le cap du million, ça devient presque abstrait, on n’est plus à 100 000 près. Alors, se dire ‘ah oui, mais je viens de gagner 15 mois de mon salaire en une seule journée de tournage’, ça permet de relativiser, de garder les pieds sur terre » ajoute Bruno. En effet, il était loin de se douter qu’il pouvait atteindre de tels records. Et Ton Mag salue sa façon de relativiser qui lui permet de rester le même malgré cette petite fortune accumulée dans les 12 coups de midi.

« J’ai gagné une somme que mes parents, mes grands-parents, en travaillant toute leur vie n’ont jamais eu. Alors ce n’est pas comme si j’allais tout claquer à Vegas, je pense que je vais garder les pieds sur terre sur ce coup-là », conclut-il. Preuve que la famille reste une référence stable et solide dans de telles situations. Bravo Bruno et bonne chance pour la suite de l’aventure dans les 12 coups de midi !