Briser la vitre d’une voiture en cas de situation dangereuse pour sauver un enfant ou un animal ?

La loi vous permet d’intervenir et donc de casser la vitre sans risque de poursuite pénale. Lisez notre article pour savoir exactement quoi faire.

Dans chaque période estivale, en raison des températures élevées, se produisent drames dans les voitures, menant parfois à devoir briser une ou plusieurs vitres.

Si vous voyez un danger, que devez-vous faire exactement ? Avez-vous le droit de casser la vitre ou de forcer la porte pour l’aider ?

C’est ce que nous verrons dans cet article. Ne vous inquiétez pas, la rédaction de Ton Mag, vous dira tout sur le sujet. Prêts ?

vitre teinté

L’été approche et avec lui le temps chaud. Laisser un animal ou un enfant en plein soleil peut être très dangereux voire mortel.

Doit-on briser la vitre dans ce genre de situation ?

Un enfant ou un animal peut mourir en quelques minutes seulement lorsqu’il est enfermé dans un habitacle surchauffé. Et si vous êtes témoin d’une situation comme celle-ci, il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire.

Cependant, nous devons agir rapidement car chaque seconde compte. Ce que nous vous conseillons tout d’abord, c’est de contacter les pompiers ou la police.

Les deux pourront casser la vitre pour sortir l’enfant. Mais aussi l’emmener au service d’urgence le plus proche, ou lui prodiguer les premiers soins.

En revanche, si vous estimez que la situation est urgente et que l’occupant est en danger imminent, vous pouvez prendre la décision de casser la vitre pour lui venir en aide. Mais attention, vous ne devez rien faire si vous prenez ce genre de décision.

Dans ce genre de situation, il y a deux notions opposées : le droit et le devoir. Selon la loi, vous n’avez pas le droit de casser la vitre d’un véhicule qui n’est pas le vôtre.

D’autre part, votre devoir moral vous oblige à intervenir pour sauver l’enfant qui serait coincé dans l’habitacle surchauffé, et donc de briser une ou plusieurs vitres. Et justement, la loi va avec le devoir.

Se protéger d’une plainte

En effet, bien que le propriétaire du véhicule dont la vitre a été brisée puisse déposer plainte pour dégradation de son véhicule, l’article L. 122-7 du Code pénal vous protège.

Et que nous dit exactement cet article ? Eh bien, c’est très simple. En effet, il prévoit que la personne, qui, confrontée à un danger actuel ou imminent qui la menace, menace autrui ou ses biens, accomplit un acte nécessaire à la protection de la personne ou des biens, n’est pas pénalement responsable.

Fondamentalement, si la situation vous le permet, vous pouvez casser la vitre. Sauf s’il y a disproportion entre les moyens utilisés et la gravité de la menace.

Si jamais vous êtes dans cette situation, il existe une solution pour vous protéger. En effet, l’idéal serait de s’entourer d’un ou plusieurs témoins.

Toujours avoir des témoins

Si tu vois quelqu’un est à proximité, n’hésitez pas à le faire venir. Ils pourront attester de votre bonne foi, et donc confirmer que vous avez casser la vitre uniquement en situation de danger. Nous avons tous un appareil photo dans notre smartphone.

Utilisez-le, prenez autant de photos que possible ou des vidéos pour documenter la situation et son caractère urgent. Toutes ces actions montreront que vous souhaitez juste le bien de celui qui était dans la voiture et que vous n’avez pas casser une vitre ou une portière pour le plaisir.

vitre

Mais aussi, attention de ne pas vous blesser en cassant la vitre pour sauver quelqu’un ! Si la situation l’impose, un objet lourd est préférable pour la casse de la vitre.