Brigitte Macron sifflée : cet instant douloureux qu’elle n’oubliera jamais !

Une chose est sûre pour le quinquennat Macron, les choses n’ont pas été faciles pour le président de la République et Brigitte Macron.

Un an avant la crise sanitaire, le mouvement des Gilets jaunes lui a donné du fil à retordre en 2019. Même Brigitte Macron en a subi les conséquences.

En effet, les Gilets jaunes l’ont sifflée et huée comme jamais lors de son atterrissage au stade de Reims. Elle se souvient encore de ce moment embarrassant et elle ne risque pas de l’oublier de sitôt.

emmanuel macron

Quand on est une première dame, on est presque autant exposée que le chef de l’État lui-même. Nous vous racontons la scène.

Il n’est pas facile d’être la Première Dame

Pourtant, tout avait bien commencé pour Brigitte Macron. En effet, on peut dire que ses débuts à l’Élysée ont été impeccables. Elle a réussi à séduire les Français, tout comme son mari. Elle est souvent félicitée pour son attitude… et sa tenue vestimentaire ! Les fashion faux pas ? Très peu pour elle !

En effet, son élégance naturelle en a surpris plus d’un. De plus, la gentillesse qui se dégage de cette femme est appréciée par les Français. Mais, lorsque les Gilets Jaunes arrivent, c’est une autre histoire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @brigittemacron.officiel

Ils sont en colère et n’hésitent pas à la critiquer directement. Brigitte Macron est comparée à Marie-Antoinette et cette fois, son style et son mode de vie les agacent beaucoup. Si vous voulez en savoir plus sur la Première dame, regardez le documentaire Brigitte Macron, l’influente, disponible sur Canal +.

L’historienne Joëlle Chevé explique parfaitement ce que représente Brigitte Macron dans cette crise sociale. En bref : tout ce qui est en jeu dans ses revendications, c’est-à-dire le règne de l’argent.

Les vacances des Macron méritées ?

Vous avez tous suivi les nombreux samedis de manifestations où les célèbres avenues étaient bondées de monde, et ce, un peu partout en France. Pendant cette période de crise extrême, Brigitte Macron et son mari sont partis à la station de ski pour des vacances bien méritées ? En effet, loin des problèmes, le couple présidentiel profitait des pistes de ski à La Mongie, dans les Pyrénées.

Ce qui n’a pas manqué de susciter la colère des Gilets jaunes. Pendant que certains sont en difficulté, d’autres prennent du bon temps. Ainsi, lors d’une sortie au stade de Reims, le 21 mars 2019, Brigitte Macron a été très mal accueillie.

En effet, la jolie blonde était attendue pour donner le coup d’envoi du match de foot caritatif. Elle s’est retrouvée face à des supporters qui étaient en colère contre elle et ce qu’elle représente. Elle a été sifflée et huée par les Gilets jaunes. Brigitte Macron a été offensée et blessée, selon Jacques Vendroux, le responsable du Variétés Club de France.

Il ajoute : Brigitte Macron est la femme du chef de l’État et donc toutes ces huées étaient faciles. Ce n’était pas une réunion politique, ce n’était pas une réunion où on était pour ou contre la famille Macron.

À la fin de la rencontre avec Brigitte Macron

Brigitte Macron a essayé d’expliquer la situation, toujours avec le sourire : Dès que nous avons pris conscience de ce qui se passait, il (Emmanuel Macron, ndlr) est parti, c’était évident.

C’est moi qui lui avais préparé une escapade, mais bon. Au sujet des manifestations, elle a déclaré : Ça ne peut pas continuer, ça c’est sûr ! Nous voulons arrêter cette violence parce qu’il n’y a pas de vie possible, pas de réconciliation possible avec cette violence.

Dans le documentaire précité, Jeremy Klein, un électricien qui était présent le jour du match, estime que la Première Dame a un rôle politique. Qu’on le veuille ou non, pour moi, elle est comme un ministre. Le gilet jaune a reconnu qu’il avait fait des personnes qui ont hué Brigitte Macron.

brigitte macron

Pour lui, cette sortie au ski pendant les vacances alors qu’on lui expliquait qu’elle n’y allait pas, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Elle avait mis de belles baskets argentées, je lui ai dit : Avec tes belles baskets argentées, tu n’as rien à faire sur notre pelouse du stade de Reims. Un peu comme Blanquer à Ibiza…

Réagissez à cet article