Bernard Tapie : cette “terrible” nouvelle annoncée.

Désormais malade, il lutte contre le mal comme un lion. Cette annonce, déjà au bout de ses forces, risque de l’achever. On vous raconte tout !

Il est au sommet dans les années 90 !


A jamais associé à l’Olympique de Marseille, Bernard Tapie possède le sang chaud. Car l’ex-manager d’Adidas est à la tête d’une fortune colossale. Pourtant, le vent a fini par tourner et tout son univers s’est effondré comme un château de cartes. Et que s’est-il passé exactement ? Était-il trop avide ou trop excessif et ça a fini par lui retomber dessus ? Ton Mag en fait le bilan !

On le connaît, il n’est pas le seul dans ce cas : si on veut trop jouer avec le feu, il finit par se brûler les ailes. Ton Mag se rappelle même que Bernard Tapie pourrait faire carrière en politique sans tous ces scandales financiers. De plus, au cours d’un énième débat avec Jean-Marie Le Pen, le présentateur du journal télévisé Paul Amar en a payé le prix. Les deux hommes, qui étaient alors rivaux, étaient d’accord sur un point. Ils ne supportaient pas la manière avec laquelle l’homme de la télévision menait le débat.


Avec la vidéo ci-dessous, Ton Mag vous propose d’écouter la version du journaliste. Pratique à comprendre les tenants et aboutissants de cette sombre affaire, elle est particulièrement révélatrice d’une époque à présent révolue.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bernard Tapie (@bernard_tapie_fan)


Descente lente aux enfers

Plusieurs fois attaqué en justice pour corruption ou blanchiment d’argent, Bernard Tapie a dû rendre son costume sur mesure à celui d’un prisonnier. La chute est belle ! Frappé par son épisode carcéral, il fera donc tout pour laver son honneur. Qui a dit procès dans une célèbre banque parle de frais de justice astronomiques alors que rien ne semble pouvoir l’arrêter. Il souhaite que nous entendions sa version des faits. Il fabrique tous les postes de télévision pour expliquer le fait qu’il a été victime d’une terrible injustice. Certes, mais à quel prix ? Votre Mag a des nouvelles terribles à vous communiquer.

Frappé par plusieurs cancers, Bernard Tapie a beaucoup changé physiquement mais également psychologiquement. Au cours d’une interview avec nos confrères de Sept à Huit sur TF1, il a exposé les phases du mal qui le ronge. Il nous confie que les méthodes traditionnelles ne le touchent plus. Donc, soutenu par sa famille et les quelques amis restants, ce dernier est prêt à tout tenter en termes d’essais cliniques. En coulisses, les doutes le submergent. Le risque que la pandémie mette un terme à toutes ces expérimentations est-il réel ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bernard Tapie (@bernard_tapie_fan)


Généralement, les médecins sont habitués à dire que le moral aide à la guérison. Or, ce que vient d’apprendre Bernard Tapie le mène tout droit vers une dépression nerveuse. Plus grave encore, elle lui fait prendre conscience que la période précédente est bel et bien terminée. Quand il évoque cette ancienne belle acquisition, Il la décrit en ces termes : “Je l’ai découverte en Polynésie en 1982, rouillée un peu partout, elle a servi de ponton d’amarrage” Vous avez compris. Bernard Tapie nous parle de la Phocéa.

Une double punition !

Durant près de dix ans, il deviendra sa maison de refuge et son havre de paix. Pire, le bateau aurait été le lieu privilégié de toutes ses transactions secrètes. Les murs seraient pleins de choses à raconter ! Or, pour l’instant, Bernard Tapie regarde impuissant le triste sort de son navire. Les circonstances du drame sont encore inconnues sur place. Les autorités déclarent malgré tout : “Nous avons réussi à maîtriser l’incendie mais le feu a causé des dommages sur la coque qui ont peut-être fait couler le yacht”.

bernard tapie

Depuis sa maladie et ses soucis, l’homme apprend l’humilité. Sensible comme jamais, il nous raconte que son cœur est brisé. Quand il a appris l’indicible, ses larmes ont coulé. Autant de souvenirs… que reste-t-il à présent pour l’aider à retomber sur ses pieds ? Fort heureusement, aucune victime parmi l’équipage.

Certes, Bernard Tapie aura à cœur de suivre le suivi de cette affaire. Car après tout, sa Phocéa, ce fut quelque chose ! Soixante quinze mètres de long, Ton Mag imagine très bien la sensation de pleine puissance dégagée lors de son accostage. A présent, Bernard Tapie est davantage un citoyen très malade qu’un homme de pouvoir. Il tente de garder ses meilleurs souvenirs. Que ses supporters ou ses détracteurs soient rassurés. Si sa voix a changé, son discours n’est pas encore terminé !