Benjamin Castaldi : Découvrez quelle personnalité on marqué sa carrière !

En effet, Benjamin Castaldi revient souvent sur sa relation avec Cyril Hanouna, qui a pu lui offrir une place de choix sur C8.

Vous pouvez découvrir Benjamin Castaldi depuis qu’il a eu l’occasion d’animer de grandes émissions de télé-réalité sur plusieurs chaînes et surtout sur TF1.

benjamin castaldi

Il a aussi connu le creux de la vague et Cyril Hanouna a été à ses côtés pour lui tendre la main. Toutefois, celui-ci a eu l’occasion de faire une interview pour le Journal de France et quelques commentaires ont été faits en faveur de l’animateur de Touche pas à mon Poste.

Benjamin Castaldi est reconnaissant à Cyril Hanouna pour son aide.

Sur le tournage de TPMP, il a pu souvent dévoiler cette reconnaissance, notamment lorsqu’il a eu l’occasion de se confier sur son passage à vide dans le monde de la télévision. Selon lui, ce passage doit nécessairement beaucoup à deux personnes de la profession, Michel Drucker et Cyril Hanouna.

Il est clair que pour Benjamin Castaldi, l’appel de Cyril a été déterminant pour la suite de sa carrière, puisque sans lui, il aurait probablement passé à autre chose. Bien que l’animateur ait tendance à le taquiner sur le plateau de C8, les deux protagonistes paraissent être de très bons amis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Benjamin Castaldi (@b_castaldi)


Celui-ci révèle que la télévision ne veut plus de lui puisqu’il a eu quelques déboires, mais il affirme qu’il s’amuse beaucoup avec C8. Il reconnaît avoir forcément de la chance de travailler dans l’équipe de Cyril Hanouna, qui donne leur chance à beaucoup de gens. Vous n’avez qu’à regarder les différents programmes pour comprendre que cet animateur a le cœur sur la main. En effet, il donne la parole aux personnes que les autres chaînes n’écoutent pas ou n’invitent pas.

Car Benjamin Castaldi est loin d’être le seul du groupe à avoir pu compter sur le soutien du patron de TPMP car Jean-Michel Maire a lui aussi pu remercier l’animateur à de nombreuses reprises. Après la traversée du désert, il avait eu l’occasion, voici une dizaine d’années, pour décrocher un emploi sur le plateau et depuis lors, les deux acolytes se sont toujours soutenus. Il a expliqué récemment ne pas être en rut avec Cyril Hanouna, son absence est nécessaire puisque cela correspond à la dynamique de l’émission.

Il faut donc parfois laisser sa place à de nouveaux chroniqueurs pour que ceux-ci puissent plus facilement se repérer.

castaldi

Les projets parallèles de Benjamin Castaldi sont nombreux

On peut donc le retrouver sur les réseaux sociaux car il est très actif sur son compte Instagram. Il vous propose parfois des codes promotionnels dont vous avez probablement déjà vu la publicité pour CommeJ’aime.

Il est chroniqueur à TPMP et accueille également le journal Casta le vendredi à la place de l’émission Take it or Leave it. Dans cette interview, il nous a confié qu’il avait terminé l’écriture d’une pièce de théâtre en collaboration avec Éric Emmanuel Schmitt.
On découvre alors une histoire sur Hollywood, de Montand à Marilyn Monroe dans les années 60.

Il y a quelques jours, il a pu apparaître à la télévision pour un livre en hommage à un membre très important de sa famille. Avec son livre intitulé “Je t’ai tant aimé”, celui-ci évoque en effet Signoret et Montand.

Cela démontre sa capacité à rebondir malgré la traversée du désert dont il a pu être victime il y a quelques années. Sur le plateau de “Touche pas à mon poste”, les interventions sont souvent orageuses quand les invités refusent de le laisser parler.

Enfant de la balle, né le 28 mars 1970 à Boulogne-Billancourt, Benjamin Castaldi est le fils unique de Catherine Allégret et Jean-Pierre Castaldi et le petit-fils de Simone Signoret et Yves Allégret. Ses parents se séparent alors qu’il est enfant. Il a un demi-frère, Giovanni, et une demi-soeur, Paola.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Benjamin Castaldi (@b_castaldi)


Il évoque ses souvenirs d’enfance dans deux ouvrages consacrés à sa famille, Maintenant il faudra tout se dire (publié en 2004) et Dans les yeux de Simone (publié en 2010) dans lequel il évoque notamment ses vacances dans la maison d’Autheuil de sa célèbre grand-mère.