Êtes-vous bénéficiaires de l’aide pour la rentrée de 2022 ?

Le 3 août dernier, contre le projet du gouvernement, le Sénat a voté la l’établissement d’une aide exceptionnelle de 150 €, dédiée aux allocataires de la prime d’activité pour la rentrée. Ton Mag vous donne tous les détails à ce sujet.

Une nouvelle aide de rentrée ? Le 3 août, vers 1 heure du matin, la deuxième partie des mesures sur le projet de loi pouvoir d’achat a été examinée.

Parmi les propositions adoptées, le Sénat a voté la mise en place d’une aide pour la rentrée exceptionnelle de 150 euros pour les personnes qui bénéficient de la prime d’activité contre la volonté du gouvernement.

Initialement, le gouvernement prévoyait une prime à l’inflation, anciennement appelée chèque alimentaire et aide exceptionnelle à la rentrée scolaire, pour les bénéficiaires des minima sociaux (étudiants boursiers, RSA, APL …), soit plus de 7 millions de foyers.

rentrée scolaire 2021

Le montant de l’aide pour la rentrée avait été fixé à 100 euros par foyer, auxquels il fallait ajouter 50 € par enfant à charge.

L’aide à la rentrée n’a pas séduit les sénateurs

Une proposition pour la rentrée qui n’a pas séduit les sénateurs, dont la majorité sont les républicains (LR), et qui a suscité des débats.

Le sénateur LR Jean-François Husson a souligné dans un rapport que cette aide à la rentrée scolaire aurait été la quatrième allocation unique versée aux ménages modestes depuis le printemps 2020. Une aide jugée trop coûteuse et peu efficace.

Ainsi, il a estimé qu’il fallait concentrer l’effort budgétaire sur le soutien du pouvoir d’achat des salariés, qui sont exclus du dispositif proposé pour la rentrée.

Un avis qui a été suivi par d’autres sénateurs. Cette aide devrait concerner environ 4,5 millions des foyers à la rentrée. Le paiement sera étalé sur trois mois, pour 50 euros par mois, a rapporté le journal Le Figaro.

Habituellement, les bénéficiaires de la prime d’activité de rentrée sont des particuliers pouvant justifier d’une activité professionnelle et percevant des revenus modestes. Pour l’obtenir, plusieurs conditions sont demandées par la CAF :

Quelles conditions ?

  • Être majeur ;
  • Exercer une activité professionnelle et percevoir des revenus modestes, ou être indemnisé pour chômage partiel / chômage technique ;
  • Vivre en France ou dans les départements d’outre-mer ;
  • Être français ou citoyen de l’Espace économique Européen. Aujourd’hui, cette aide financière exceptionnelle pour la rentrée de 150 euros, votée par le Sénat, est réservée aux bénéficiaires de la prime d’activité, à laquelle sont intégrés les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé.
  • Les parlementaires n’ont plus qu’à se mettre d’accord sur le texte, qui selon un conseiller de l’exécutif a peu de chances d’aboutir, ont détaillé les journalistes de RMC.

Ces derniers mois, le sujet du pouvoir d’achat est devenu un enjeu fondamental. Les débats ont été animés à l’Assemblée nationale, notamment sur la question du SMIC.

On vous tient au courant

Sans majorité absolue, le gouvernement n’a d’autre choix que de faire des compromis pour la rentrée. Jusqu’à présent, ce sont principalement les forces LR qui ont servi de force de secours.

rentrée

Dans les semaines et les mois à venir, il n’y aura pas de pénurie de Ton Mag pour vous tenir au courant des actualités politiques et sociales pour la rentrée.