Beaucoup de Français au chômage avant de partir en retraite ?

Argument brandi par les partis d'extreme droite et d'extreme gauche, ils s'en servent pour justifier leurs refus de la réforme des retraites. Est-il vrai qu'un Français sur deux est au chômage avant de partir en retraite ?

La réforme pour abaisser l’âge légal de la prise de retraite pour les travailleurs mais aussi ceux au chômage a fait l’objet de débats houleux.

La moitié des personnes qui arrivent à la retraite sont au chômage a ainsi avancé Jordan Bardella, président du Rassemblement national.

chomage partiel

Pendant la campagne présidentielle. En particulier, nous avons entendu à plusieurs reprises des représentants de partis politiques présenter des arguments solides contre la réforme à venir.

Arrivé à la retraite en étant au chômage ?

Mais ce même argument se retrouve aussi dans les discours des responsables de la France insoumise. A l’extrême droite comme à l’extrême gauche, cette même affirmation.

Mais Ton Mag risque de vous décevoir, nos confrères du magazine en ligne Le point dément cette affirmation, preuves à l’appui.

En fait, il est possible d’être contre la réforme des retraites. Mais l’être tout en ayant des arguments valables pour s’opposer au gouvernement.

Le fait qu’un Français sur deux soit au chômage au moment de la cessation d’emploi d’un autre côté, ce genre d’activité serait complètement faux…

Et surtout, ces partis politiques ne sont pas les seuls à se contredire sur le terrain. Il semble plutôt que ce soit plutôt courant dans le monde de la politique…

C’était donc l’augmentation roi des farouches opposants à la réforme systémique voulue par Emmanuel Macron.

Repousser l’âge légal ?

Le fait de dire que la moitié des Français sont au chômage au moment où il est temps pour eux de prendre leur retraite. Ce qui est vrai, c’est qu’en faveur d’un tel argument, repousser l’âge légal de départ n’a plus aucun sens.

D’autre part, il convient de préciser d’où le président du Rassemblement national tire-t-il de tels chiffres.

Cependant, lors de ses calculs, le Point a pu constater que ces chiffres étaient tout simplement faux. Bref, pour argumenter contre la réforme des retraites, il faudra trouver un meilleur argument.

Et pourquoi pas, Ton Mag vous l’accorde, un argument qui peut être réel pour une fois. Malheureusement, très souvent, les arguments des personnalités politiques les plus emblématiques ne sont étayés que par la force de la conviction de ceux qui les expriment.

Lorsque le temps des preuves arrive, rares sont ceux qui parviennent à justifier leurs propos de manière imparable.

En 2020, 63% des nouveaux retraités qui ont cotisé pour le chômage, à un moment ou à un autre au régime complémentaire, avaient un bon emploi l’année précédente leur retraite.

Le secteur privé

Ils occupaient une position principalement dans le secteur privé, pour plus de 43%, mais pas seulement.

Ces jeunes retraités venaient également du secteur public (12%) ou étaient des travailleurs indépendants (6%) ; 1% d’entre eux travaillaient auparavant dans un régime spécial. , indiquent donc nos confrères dans les colonnes du Point.

Le point, graphique, qu’en est-il des 40% restants des nouveaux retraités en 2020? (…) Étaient-ils au chômage comme l’a déclaré la présidente du RN? En réalité, seuls 11,5% se sont présentés à Pôle emploi.

Il convient de noter qu’ils ont peut-être été employés pendant une partie de l’année avant leur retraite, mais qu’ils étaient au chômage par la suite.

C’est le cas de 23% d’entre eux dans les 12 mois précédents, 42% dans les 24 mois et 62% dans les 36 mois précédents (…). de plus, 6,5% étaient en situation d’invalidité ou de maladie.

Cela représente près de 20% des nouveaux retraités. , ont-ils ajouté, suivant un graphique on ne peut plus clair.

Faire bonne impression

Certes, avec un tel argument, les politiciens qui l’employaient étaient sûrs de faire bonne impression.

Mais dans la réalité des faits, seulement 11,5% des nouveaux retraités étaient au chômage en 2020, donc. Ou 20% tout au plus si l’on compte tous les nouveaux retraités.

Cela dit, il y a encore quelques éléments malheureux cachés dans les détails de ces chiffres. Les éléments qui sont susceptibles de faire un visage à Jordan Bardella. Comme à tous ceux qui ont avancé un tel argument à la fin.

D’une part, plus de 60% des nouveaux retraités au chômage avant leur départ à la retraite sont des femmes. Et plus d’un nouveau retraité sur quatre touche le chômage, alors qu’en réalité il s’agit d’une pension séparée.

Pension d’invalidité ou d’incapacité notamment, complémentaire chômage. D’autres encore sont inclus dans le compte de chômage de longue durée.

Encore une fois, des pourcentages qui ne servent pas l’argument de la moitié des Français sont au chômage quand il est temps d’arrêter de travailler.

Soyons vigilants

Bref, soyons vigilants aux arguments que nous avançons. D’un point de vue politique ou autre, les phrases les plus musclées sont parfois les moins solides.

chômage

Rien de tel que des preuves, chiffres à l’appui, pour rendre un argument fiable. Cependant, contre la réforme qu’Emmanuel Macron veut mettre en place, Ton Mag vous rappelle que le plus entendu des arguments ne tient donc pas la route.