Un ex-candidat des 12 coups de midi, “tué” à Reims, il s’agit de Bastien Payet.

Bastien Payet s’était également fait remarquer à la télévision le 26 juin 2018 lors de son passage dans l’émission Les douze coups de midi sur TF1.

Agé de 23 ans, le jeune homme est “mort” dimanche 10 mars au CHU de Reims après avoir été victime d’une “violente” “agression” dans le centre de la cité des rois 24h plus tôt.

12 coups de midi

Dans la nuit du 8 au 9 mars, vers 3h du matin, une bagarre a éclaté entre un groupe de trois étudiants en BTS en alternance et un autre groupe de jeunes parmi lesquels figurait Bastien Payet qui a été roué de coups de poing et de pieds dans la tête. Transporté en urgence à l’hôpital, le jeune homme a succombé à ses blessures tandis que les trois agresseurs présumés ont été interpellés et mis en examen pour “meurtre”.

candidat

D’après les indications du procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette, l’un des suspects a été arrêté sur les lieux de l’agression “dans un état d’alcoolisation avancée”. Les deux autres ont été appréhendés quelques heures plus tard par les policiers de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de la Marne.

Si les trois jeunes ont rapidement confirmé leur présence au moment des faits, ils “se renvoient la balle” quant à la responsabilité des coups mortels, a précisé le procureur.

ex-candidat des 12 coups de midi

Les hommages se multiplient

De très nombreuses personnalités et proches de Bastien Payet ont souhaité lui rendre hommage. Qualifiant le slameur de “jeune homme extraordinaire, talentueux et jovial”, les Ateliers du Slam de Reims ont fait part de “leur immense peine”. “Je fais confiance à la justice pour que les coupables répondent de leur terrible acte”, a quant à lui réagi le maire de Reims Arnaud Robinet, tout en adressant ses “sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses amis”.

Après l’annonce du décès de Bastien Payet, Christian Quesada, le plus grand champion de tous les temps des Douze coups de midi, a dénoncé un assassinat “lâche” et “honteux”, et a exprimé sur Twitter sa “tristesse”.

Bastien Payet, 23 ans, est “mort” dimanche 10 mars au CHU de Reims 24h après avoir été roué de coups de poing et de pieds dans la tête par un groupe de trois jeunes qui ont été mis en examen pour “meurtre”.