Aya Nakamura au plus mal, un nouveau scandale éclate.

Aya Nakamura

De quoi gâcher des vacances… En s’enfuyant de chez elle, Aya Nakamura a été (encore) cambriolée, tous les détails dévoilés …

La police est rapidement arrivée sur les lieux mardi après-midi et enquête, avec l’aide du frère de la star.
La semaine avait mal commencé pour Aya Nakamura. Comme le rapporte Le Point le 21 juillet 2021, la résidence principale de la chanteuse a été cambriolée alors qu’elle était en vacances. Le ou les auteurs ont accédé à son appartement par le balcon en brisant une fenêtre. C’est un voisin qui a donné l’alerte. Lorsque la police est arrivée sur les lieux mardi après-midi, c’est le frère de la star qui a constaté que plusieurs objets avaient disparu.

Aya Nakamura

Heureusement, il semble que l’appartement était vide à ce moment-là. Les voleurs ont dérobé un sac Gucci, un sac Chanel et des bijoux d’une valeur de 50 000 euros, qui étaient rangés dans la chambre à coucher. Selon l’agence de presse, la police a fouillé les lieux à la recherche d’éventuelles traces ou indices laissés par les intrus. Le parquet a ouvert une « enquête en flagrance ». On imagine la déception d’Aya Nakamura, d’autant que ce n’est pas la première fois qu’elle est victime d’un cambriolage.

aya nakamura telethon

En 2019, alors qu’elle se produisait à l’Olympia, l’appartement que la chanteuse possédait en Seine-Saint-Denis avait été visité par des voleurs. Le butin était évalué à 50 000 euros…

Nabilla et Thomas Vergara, les footballeurs Marquinhos et Angel Di Maria, Caroline Margeridon et Bernard Tapie et sa femme Dominique... De nombreuses stars ont été victimes de cambriolages ces dernières semaines.

Sept choses à savoir sur la phénoménale Aya Nakamura

Certains l’attendent avec impatience, d’autres sont curieux de voir s’il y a du nouveau dans le monde d’Aya Nakamura. Le troisième album de la chanteuse française sort cette semaine, et même ceux qui n’aiment pas son style n’ont pas pu passer à côté du phénomène Nakamura. Même Madonna l’a remarquée !

Avec sa voix séduisante et ses textes simples et sans filtre, Aya Nakamura fait à nouveau parler d’elle avec son troisième album. Ce n’est que le troisième pour une artiste déjà extrêmement populaire, alors qu’elle n’a pas encore trente ans et qu’elle ne chante que depuis cinq ans.

Rihanna et Madonna l’adorent Aya Nakamura !

Si vous croisez son regard dans l’ascenseur, avec ses longs cils interminables, elle s’amusera à parler de la célébrité qu’elle a acquise en si peu de temps. Will I Am, Rihanna et Madonna ont publiquement exprimé leur intérêt pour ses chansons, soit dans des interviews, soit en postant des commentaires ou des photos sur les réseaux sociaux. Cela la fait sourire, car Aya n’oublie jamais de rappeler que derrière ce « phénomène », il y a beaucoup de travail.

Le travail en l’occurrence, c’est l’écriture de textes, le contrôle de son image, la cohérence entre ce qu’elle veut être et ce que proposent ses producteurs. Ça, c’est pour le côté Nakamura. Quant à Aya, elle se dit casanière, très » maison, travail, sommeil » et surtout familiale, car elle est très attachée à sa mère, de qui elle tient son goût pour le chant et la musique, et à sa fille de cinq ans.

« Karma » et « Brisé », les tout premiers morceaux

Après avoir abandonné ses études pour devenir styliste, Aya, qui est née au Mali et a grandi à Aulnay-sous-Bois, devient vendeuse pour une grande entreprise de vêtements, tout en postant des chansons sur Facebook. Karma, dès qu’il était posté, trouvait immédiatement un public. Avec J’ai mal, Aya Nakamura a obtenu un million de vues pour la vidéo. Pour Aya, les studios d’enregistrement s’ouvrent plus facilement, et les producteurs sont vite rassurés par ses performances sur les réseaux sociaux.

Les choses deviennent très sérieuses avec Brisé et la vidéo de 13 millions de vues qui l’accompagne en 2015 (34 millions aujourd’hui). Après un grand concert à Bamako, où elle est née, elle signe avec le label Warner, et sort son premier album, Journal intime, en 2017, qui est rapidement certifié disque d’or.

« Djadja », « Pookie » et « Copines »
En avril 2018, Aya Nakamura publie le premier titre de son deuxième album Nakamura. Djadja va tout casser sur son passage. La vidéo officielle approche désormais les 700 millions de vues sur YouTube. L’album est certifié disque de diamant, avec des ventes physiques atteignant plus de 500 000 unités en France, et autant dans le reste du monde. Après Djadja vient un autre tube, « Copines », sorti pendant l’été et dont le clip compte aujourd’hui 233 millions de vues, et l’incontournable « Pookie ».

Château de Fontainebleau, jardins du Luxembourg ou Asnières

Pour surprendre son public et montrer son envie de se faire connaître, le clip de » Pookie » de Aya Nakamura a été tourné au Château de Fontainebleau, afin de casser les codes et les clichés des vidéos R’n’B ou Afro trap. Dans une robe rappelant celle portée par Michelle Obama en tant que First Lady des Etats-Unis, elle danse à la manière des clubs gays de New York dans un décor somptueux et patrimonial.

Le clip de Brisé a été en partie tourné au Jardin du Luxembourg, mais pour Jolie Nana, l’équipe d’Aya a choisi d’investir la place de Vau, dans le quartier des Courtilles à Asnières, et de faire peindre les murs de couleurs vives.

Parler argot ou nian-nian, le style Aya Nakamura

Qui peut mélanger aussi naturellement le langage daté et les mots d’argot ? Pookie est un mot d’origine rom, « poucave », qui signifie « mouchard », et si Aya utilise ce genre de terme, ou des expressions comme « c’est mort ce que tu fais là », elle est aussi capable de citer Cupidon, ce bon vieux dieu qui semblait déjà avoir disparu des radars il y a trente ans.

Pour son nouvel album, Aya Nakamura a sorti une première vidéo il y a un mois. Avec Doudou, elle chante les paroles d’un amoureux un peu mièvre, « aime-moi Doudou », « tu me mens Doudou », une musique plutôt dansante et sensuelle, et une vidéo qui compte déjà 12 millions de vues. C’est ce titre qui a servi d’avant-propos au troisième album, qui s’appelle désormais AYA.

Qui sont les hommes dans l’ombre d’Aya ?

Les premiers titres d’Aya Nakamura ont été composés et produits par Seysey (également producteur ou compositeur pour Djadju et Black M par exemple), Christopher Ghenda et Dembo Camara.

Le trio Le Side, qui a composé le titre Pookie, Vladimir Boudnikoff, également présenté sur Instagram comme son compagnon, ou encore Julio Masidi qui a signé la musique de Jolie Nana, font désormais partie de l’ascension de l’artiste.

Pour l’instant, tout le monde s’entend bien. Le Side raconte ici les secrets de fabrication de Pookie.

Charismatique Aya Nakamura !

Sa chaîne YouTube compte près de 5 millions d’abonnés. Elle est l’artiste française la plus écoutée au monde. Pour Spotify, Aya Nakamura représente une moyenne de 12 millions d’auditeurs mensuels.

Vanity Fair l’a nommée parmi les cinquante Français les plus influents du monde en novembre 2019, aux côtés d’Emmanuel Macron, Leïla Bekhti et Tahar Rahim, juste avant sa prestation très moquée pour le Téléthon, au cours de laquelle elle a manqué de mots, de débit, de rythme et de mélodie pour exprimer son soutien à la cause.


Antoine Delfosse

Totalement Geek dans l’âme, j’ai finalement découvert avec le temps qu’il était assez simple de partager sa passion grâce au web, alors je me suis dit pourquoi ne pas faire des articles pour un magazine, c'est là que j'ai contacté TonMag.fr, ce site me correspondait parfaitement.