Edouard Philippe annonce l’annulation des avantages aux anciens premiers ministres.

Privilèges des anciens premiers ministres, c’est la fin, tout va être annulé pour eux, une bonne nouvelle pour le peuple Français.

Le 13 février dernier, sur le plateau de LCI, Edouard Philippe avait proposé l’extinction des avantages offerts aux ex-Premiers ministres, 10 ans après leur départ de Matignon. Son cabinet nous affirme aujourd’hui que cette mesure fera l’objet d’une communication, à l’issue du Grand débat.

Dix ans après avoir quitté l’hôtel de Matignon, le Premier ministre pourrait redevenir un citoyen comme les autres. Lors d’un débat face à des Gilets jaunes sur LCI, le 13 février dernier, Edouard Philippe clamait son souhait de voir les privilèges offerts à vie aux anciens Premiers ministres, ramenés à une durée de dix ans : “J’ai pris la décision de faire en sorte que les moyens qu’on attribue aux anciens Premiers ministre ne soient pas accordés à vie, mais pendant dix ans. Vous allez me dire que c’est trop, moi je vous dis que c’est mieux qu’avant”.

anciens premiers ministres

En l’espèce, ces derniers bénéficient, outre la conservation de leurs indemnités (14.910 euros bruts mensuels) pendant un trimestre, de la mise à disposition, à vie, d’une voiture avec chauffeur, ainsi que d’un garde du corps.

Même incomparables à ceux des ex-présidents, rémunérés à vie, ces privilèges coûtent cher aux comptes publics : selon le Figaro, Matignon avait par exemple déboursé 89.000 euros en 2014, afin de procéder aux remplacements des berlines de François Fillon, Edouard Balladur et Michel Rocard.

La suite ====>