Un avion qui arrive sur l’aéroport avec tous les passagers décèdes !

On vous rappelle le drame du vol 163 de la compagnie Saudia Arabian. Une histoire tragique et une décision du pilote incompréhensible.

L’avion reste le moyen de transport le plus sûr au monde. En effet, voyager en avion est un moyen sûr, rapide et efficace pour arriver à destination.

Et les chiffres le prouvent! Un seul accident pour 7 360 000 vols. À savoir, les accidents de la route sont multipliés par 2000. Tout est minutieusement vérifié, de la construction de l’avion aux contrôles de la compagnie aérienne avant et pendant le voyage.

Pourtant, contre toute attente, il y a toujours une exception qui confirme la règle. Nous nous souvenons de la tragédie du vol 163 de Saudia Arabian. Nous vous rappelons cette histoire incroyable et tragique…

crash avion

Le passager disparu du vol 163 signée Berkun Oya est disponible!

Un accident d’avion causé par un incendie !

Aylin voit sa vie basculer le jour où son mari disparaît dans un accident d’avion. Bientôt, elle découvre qu’il n’est jamais monté à bord de ce vol.

L’avion avait en effet décollé lorsqu’un incendie a commencé. Lui et les membres d’équipage n’ont eu d’autre choix que de faire demi-tour à l’aéroport de Riyad, le point de départ.

Tout comme le décollage, l’atterrissage s’est bien passé. Mais, le pilote aux commandes de l’avion a pris une décision surprenante…

27 mars 1977, collision entre 2 Boeing 747 à l’aéroport de Tenerife Los Rodeos . 583 morts, la pire catastrophe aérienne de l’histoire, qui a entraîné une remise en cause et une modification profonde de certaines pratiques de l’aviation civile.

Pour rappel, l’incident est la deuxième tragédie de toute l’histoire de l’aviation avec un seul avion. Le premier drame concernait le vol 981 de Turkish Airlines. De plus, c’est le troisième accident aérien qui a causé le plus de décès.

Les deux premières catastrophes les plus mortelles sont celles qui se sont produites à l’aéroport de Tenerife en 1977 et donc aussi le vol de Turkish Airlines 981.

Comment s’est déroulée la tragédie ?

Pour revenir à l’avion 163 de la Saudia Arabian Company, sept minutes seulement après le décollage, un avertisseur de fumée se met à retentir…

Un DC-10 McDonnell Douglas (vol 981 de Turkish Airlines) subit une dépressurisation L’avion immatriculé TC-JAV s’est écrasé dans le bois d’Ermenonville en France après une perte de contrôle Les 346 personnes à bord sont décédées

Pendant quatre minutes, les pilotes et le personnel de l’avion ont essayé de vérifier l’alarme. Mais, en parallèle, le feu dans la soute C3 se développe et atteint même les commandes du moteur 2.

Par conséquent, le commandant en charge des passagers n’a d’autre choix que d’annoncer une urgence et de demander un retour à Riyad. Le pilote d’avion coupe le moteur 2.

Le Tristar a réussi à atterrir en toute sécurité et a quitté la piste pour entrer dans la voie de circulation. Les sauveteurs les attendaient et étaient postés à 400 mètres.

Une découverte affreuse !

Aéroport de Bukavu, l’avion rate son atterrissage et Dieu merci pas de morts.

Une question, cet aéroport, considéré comme l’un des moins sûrs du pays, n’a même pas de camion de pompiers malgré la taxe GoPass?

Mais, sans savoir pourquoi, le commandant donne l’ordre à ses équipes de ne pas sortir les gens de l’avion. Plutôt que de freiner en cas d’urgence, l’avion a continué à rouler sur la piste d’atterrissage.

L’appareil s’est arrêté pendant six minutes plus tard. Hélas, lorsque les services d’urgence sont arrivés à l’intérieur de l’avion pour aider les passagers, tout avait pris feu. Personne n’a survécu.

Une victime du 11 septembre rencontre Obama pour lui demander d’enquêter sur le 11 septembre. Elle est ensuite décédée 6 jours plus tard dans un accident d’avion pour lequel Obama lui a donné des billets

Selon les informations des experts, la raison de ce drame est la décision surprenante du pilote de l’avion. Même aujourd’hui, personne personne ne sait pourquoi il a eu cette réaction. En effet, à cause du commandant, 287 passagers et 14 membres d’équipage sont morts à bord de cet avion.

avion

Hélas, malgré les enquêtes, les spécialistes ne comprennent toujours pas ce qui a pu causer cet incendie. Il y a encore une hypothèse à propos de de l’embarquement de deux bonbonnes de butane qui étaient presque vides…