Paul (Les 12 coups de midi) explique pourquoi son autisme rend sa participation plus compliquée.

Paul (Les 12 coups de midi) explique pourquoi son autisme rend sa participation plus compliquée.

Autisme complexe pour Paul dans les “12 coups de midi” avec Jean-Luc Reichmann, il nous explique enfin pourquoi, à lire …

Paul s’apprête-t-il à devenir l’un des nouveaux visages forts des 12 coups de midi ? Le jeune homme de 19 ans affiche d’ores et déjà un joli parcours. Puisque ce jeudi 2 mai, à l’issue de sa quatrième participation, il était à la tête d’une cagnotte de 16 100 euros. Mais il faut dire que cet étudiant en histoire est particulièrement attachant. Ce n’est pas Jean-Luc Reichmann, qui semble l’avoir pris sous son aile, qui dira le contraire.

Les 12 coups de midi

Ce jeudi 2 mai, Paul s’est confié sur les difficultés liées à son autisme Asperger. Le nouveau champion des 12 coups de midi de TF1 a expliqué à Jean-Luc Reichmann pourquoi sa participation au jeu est plus compliquée pour lui que pour les autres candidats.

Paul (Les 12 coups de midi)

Dès le début de l’émission diffusée ce jeudi 2 mai, l’animateur de TF1 a pris soin de son nouveau protégé, en s’enquérant de sa qualité de sommeil. « Bien dormi », lui a-t-il lancé. « Ça va. Une bonne nuit. J’ai bien récupéré », réplique ce grenoblois. Une question qui peut sembler anodine mais qui est loin de l’être, en réalité. Et pour cause, Paul a la particularité d’être autiste Asperger, comme il l’a expliqué dès sa première participation au jeu de midi de TF1.

Paul

Participer à ce jeu demande donc « un énorme effort de ma part », a confié le jeune homme, avant de préciser « donc je me fatigue beaucoup ». Et de développer : « Quand je me suis beaucoup concentré, je sens que ça se répercute sur mon corps et que donc il faut que je dorme, que j’évacue cette énergie ».

Autisme

Des propos confirmés par sa maman, qui a fait le déplacement afin de soutenir son fiston. « C’est un énorme effort pour toutes les personnes qui ont un TSA, un trouble du spectre autistique, qui se fatiguent beaucoup plus vite que le commun des mortels, et qui ont donc besoin de beaucoup récupérer ». En espérant donc que ce vendredi 3 mais, Paul soit suffisamment reposé pour s’imposer une nouvelle fois en tant que maître de midi.

La suite avec Paul et son autisme =======>

SOYEZ INFORMÉ SANS ATTENDRE DES NOUVEAUX ARTICLES !

Merci pour votre inscription !

Cela n'a pas fonctionné.