Un “gilet Jaune” très ému lance un appel bouleversant à Macron.

Une nouvelle édition au mouvement des gilets jaunes. Présent sur le plateau ce lundi 18 février, un manifestant a lancé un appel bouleversant à Macron.

Samedi 16 février se tenait à Paris et en province, l’acte 14 des gilets jaunes. Des manifestations une nouvelle fois émaillées de violences et de scandales. Une voiture de police s’est fait violemment attaquer, Alain Finkielkraut a reçu des injures antisémites, Ingrid Levavasseur a dû être extirpée du cortège parisien.

loi «anticasseurs

Alors que la violence et la haine au sein des manifestations sont de plus en plus montrées du doigt, un “gilet jaune” présent sur le plateau de Morandini Live a tenu à lancer un appel à ses camarades. “Les gars, réveillez-vous. Les gilets jaunes, réveillez-vous ! On est là pour une cause noble, on est là pour tous les pauvres.

les femmes

Les frigos sont vides ! On est tous dans la même merde. On s’en fout de qui est au pouvoir, il faut juste nous aider.

direct

Les gars, on est là pour ça, par pour casser du flic. Ils sont là pour notre sécurité”, déclare Idir Ghanes.

LES VIOLENCES ET INJURES RACISTES POINTÉES DU DOIGT

“Ce gilet jaune, je ne l’ai pas mis pour casser du flic, pour casser des vitrines. On est venu le 17 novembre aux Champs-Élysées, pour gagner du pouvoir d’achat.

samedi 15 décembre

Voilà, ce que sont les gilets jaunes. Il faut se battre pour ça. Arrêtez de casser, je suis épuisé. Reprenons notre dignité et arrêtons de s’en prendre à tous ces gens-là.

appel

Ce n’est pas ça : l’antisémitisme, islamophobie, l’homophobie… C’est de la merde tout ça”, continue le gilet jaune. “Depuis le 17 novembre, je croise des gens qui sont dans une souffrance énorme. Je pensais qu’on avait besoin d’un petit peu plus d’argent et que ça s’arrêtait là”, conclut Idir Ghanes.