Anne-Sophie Lapix refroidie par Jean Castex, sa décision radicale dévoilé !

Anne-Sophie Lapix estime que le harcèlement dont elle est la cible sur les réseaux sociaux doit cesser.

Elle a donc pris une décision qui devrait lui permettre d’éviter les critiques.

Anne-Sophie Lapix est une journaliste incontournable de la télévision française. Officiant sur France 2, elle présente le journal de 20 heures depuis 2017. En effet, elle a succédé à David Pujadas à son poste. Souriante, compétente, professionnelle, Anne-Sophie Lapix fait un travail remarquable.

Mais certains internautes ne partagent pas cet avis et le font savoir. De nombreux internautes ont fait remarquer que le sourire de la présentatrice du journal de 20 heures est “narquois”. Aussi, les lecteurs ont pu remarquer que le 13 juillet dernier, alors qu’elle interrogeait Olivier Véran sur le Pass santé, Anne-Sophie Lapix s’est efforcée de ne pas sourire.

Anne-Sophie Lapix

C’est la décision radicale qu’a prise la journaliste de 49 ans pour tenter de faire taire les critiques à son égard. Son sourire est naturel selon elle. Il n’a rien de “narquois” ou de moqueur. Et lorsqu’elle pose des questions sensibles en souriant, c’est simplement pour ne pas paraître trop froide. Mais si son sourire est mal interprété, elle en a assez. C’est à la suite de son interview de Jean Castex, le 11 mai dernier, que les internautes lui sont tombés dessus. Depuis, Anne-Sophie Lapix a mis son sourire en veilleuse lorsqu’elle interviewe des hommes politiques.

Anne-Sophie Lapix constate que les internautes sont en colère

Pour le bien de sa carrière et celui de ses employeurs, Anne-Sophie Lapix a tout intérêt à avoir les internautes de son côté. En effet, les internautes ne sont autres que les téléspectateurs qui utilisent leur liberté d’expression sur le Web.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AsLapix (@aslapix)


Et sur les réseaux sociaux, tout peut aller très vite et prendre des proportions énormes. La présentatrice du journal de 20 heures de France 2 n’a donc pas réfléchi longtemps avant de décider qu’elle devait agir pour calmer leur colère. Elle ne peut pas se permettre de prendre le temps de se justifier sur les réseaux sociaux. Alors elle fait corps avec ses détracteurs et accepte leurs remarques. Le sourire devant les personnalités politiques est terminé. En revanche, le sourire et le rire de la journaliste sont tout simplement cultes !

Mais Ton Mag vous accordera que certains endroits ne se prêtent peut-être pas au sourire. Le plateau d’un journal télévisé, par exemple. Néanmoins, l’actualité deviendrait vite triste et déprimante sans une once d’humanité et de sympathie de la part des présentateurs. Anne-Sophie Lapix n’est pas la seule à sourire lorsqu’elle se trouve devant les caméras du journal télévisé. En revanche, pour les interviews de personnalités politiques, il est en effet plus prudent de rester aussi sérieux que possible. Ainsi, lors de l’interview d’Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, le 13 juillet dernier, elle a tenté de contenir son sourire et cela s’est vu.

Jean Castex

Comme le dit le proverbe, “Chassez le naturel, il revient au galop”. Il semble donc que si Anne-Sophie Lapix a pris cette décision radicale de ne plus sourire lors de ses interviews de personnalités politiques, il faudra un peu plus d’entraînement pour cacher son réflexe.

Un signe de politesse mal interprété

Pour la journaliste, lorsqu’elle sourit, elle est polie. Mais pour d’autres, c’est un signe d’hypocrisie ou de sournoiserie. A propos de son interview avec le Premier ministre, Jean Castex, elle a déclaré : “Tout s’est très bien passé sur le plateau. Nous avons parlé du Pays basque. A aucun moment je n’ai senti qu’il se sentait agressé. (…) Le sourire est une des valeurs qu’on m’a enseignées. C’est un signe de respect, de politesse”.

Cependant, si elle veut continuer à sourire, Anne-Sophie Lapix devra être particulièrement attentive à la manière dont ses questions sont posées. En effet, si un soupçon d’ironie est détecté, son sourire sera automatiquement qualifié de moqueur par les téléspectateurs. La journaliste prouve ainsi qu’elle est prête à faire des efforts pour plaire à tout le monde. L’opinion de son public est importante pour elle, même si elle n’est pas toujours d’accord avec elle.

Sacha Lemaquis

Passionné depuis mon plus jeune âge par l'écriture et la rédaction sur tous les Peoples, je suis également de nature très curieux, je m'intéresse à beaucoup d'autres sujets et surtout j'adore le sport !

Sacha Lemaquis à fait déja 613 articles sur notre site Voir tous les articles de cet auteur de talent