Brigitte Macron « angoissée », cette nouvelle inquiétude qui pèse sur son couple.

Si Brigitte Macron est angoissée à l’idée de faire un faux-pas qui pourrait contrarier sa fonction de première dame, une autre angoisse.

Le magazine l’Express a consacré un dossier à l’épouse d’Emmanuel Macron et à la manière dont elle s’est adaptée à son rôle de première dame.

Et lorsqu’elle avait fait son entrée à l’Elysée suite à la victoire de son mari à la présidence de la république, l’ex professeur de Français avait une inquiétude, « plus forte encore que l’appréhension de mal faire : la fonction va-t-elle transformer son mari ? La vie au palais, cette prison dorée, va-t-elle peser sur son couple ? ».

Brigitte Macron en deuil

Sa grande crainte serait que son mari lui échappe et qu’il aille voir ailleurs. La malédiction de l’Elysée existe. Cécilia Attias, l’ex de Nicolas Sarkozy, et Valérie Trierweiler, l’ex femme de François Hollande, peuvent en témoigner.

Mais Brigitte Macron aurait été très vite rassurée.

au plus mal

« Emmanuel, confie-t-elle à des proches, n’a pas changé du tout ». Leur relation non plus. « C’est la seule chose qui comptait profondément pour elle, confirme l’un de ses interlocuteurs réguliers. A partir du moment où, entre eux, elle s’y trouve, le reste suit. Ce qu’ils ont affronté pour vivre leur histoire les a vaccinés contre ce qu’on dit d’eux. Brigitte et Emmanuel ont eu du mal avant, ils auront une vie après. Ca la rend très résistante psychologiquement ».

Brigitte Macron a déjà trouvé le titre de ses mémoires et il ne manque pas d’ironie

En Première dame impliquée, Brigitte Macron suit avec attention les engagements de son époux. Un rôle crucial pour celle qui aurait déjà trouvé le titre de ses mémoires comme en témoignent ses confidences dans l’Express.

Elle est l’épaule sur laquelle Emmanuel Macron peut se reposer. La Première dame est toujours aux côtés de son époux dans les événements marquants du quinquennat du président de la République. Brigitte Macron est son premier soutien, infaillible et sans limite. En parallèle de ses engagements, elle se consacre aussi à travailler sur les sujets qui lui tiennent à cœur comme le handicap, le harcèlement scolaire, l’exclusion ou encore les maladies infantiles.

Brigitte Macron

Dans l’ombre, ou presque. Sollicitée par les médias, la Première dame l’est aussi par les collaborateurs de son compagnon. Un poids parfois lourd à porter pour Brigitte Macron, qui encourage alors ses interlocuteurs à « parler à Emmanuel » et ainsi s’entretenir directement avec le chef de l’Etat : « Je ne peux pas être la seule. Et je ne peux pas lui faire deux cents reproches tous les soirs », a-t-elle confié dans les colonnes de l’Express.

couple Macron

L’ancienne professeure de lettres, désireuse de moderniser le rôle de Première dame tout en évitant d’enrayer les actions de son époux, semble pourtant consciente qu’elle est avant tout le lien entre les citoyens et le président de la République : « Si un jour j’écris un livre, j’ai déjà le titre, s’amuse-t-elle : ‘Dites à votre mari », peut-on lire dans le journal. Un rôle d’intermédiaire aussi joué par d’autres Premières dames, à l’instar de Michelle Obama.

L’ex-First Lady à la Maison-Blanche, bras droit de Barack Obama, a d’ailleurs dévoilé les secrets de sa vie aux côtés de l’ancien président des Etats-Unis. Dans ses mémoires, Devenir (elle sera à Paris le 5 décembre prochain pour la promotion de l’ouvrage), la First Lady se dévoile à cœur ouvert. Brigitte Macron suivra peut-être son homologue dans cette initiative…